Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Réformes/Eric Dupuy appelle Faure Gnassingbé au respect de ses engagements

image_pdfimage_print

eric_dupuy


La prise de position du président de la Cour constitutionnelle, Aboudou Assouma par rapport aux réformes constitutionnelles et institutionnelles et au devenir de » l’Accord Politique Global continue de faire couler d’encre. Après le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), c’est au tour de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de réagir.
 
Selon Eric Dupuy, le chargé de la communication de ce parti intervenant mardi sur la radio Kanal FM, les propos du président de la haute cour n’ont pas de « sens » et il n’a pas le droit d’intervenir dans ce débat.
 
Et pour cause, estime le responsable de l’ANC, « M. Aboudou Assouma a l’habitude de violer la Constitution ». Pour s’en convaincre, il s’est targué du « problème des 9 députés et des nombreuses violations qu’il a opérées sur la Constitution ».
 
Pour le parti de Jean-Pierre Fabre, Faure Gnassingbé doit respecter ses engagements vis-à-vis de l’APG et des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) en initiant les réformes avant toute élection.
 
« Nous demandons au chef de l’Etat d’appliquer son engagement en citant l’APG depuis 2006. Il lui appartient de respecter ses engagements avant toute élection. La CVJR mise en place par le chef de l’Etat a donné comme recommandation les réformes institutionnelles et constitutionnelles. Il est temps que le chef de l’Etat respecte sa parole », a indiqué M. Dupuy tout en ajoutant que « ces réformes sont nécessaires pour la paix et la quiétude dans le pays et pour la transparence des prochaines élections ».
 
En rappel, l’ANC créée il y a 4 ans de la scission de l’Union des Forces de Changement (UFC), organise les 10 et 11 octobre prochains son premier congrès ordinaire.
 
Selon les responsables de l’ANC, il s’agit de mobiliser les troupes pour les réformes constitutionnelles et institutionnelles et pour les prochaines échéances électorales et de désigner le candidat du parti à ces élections.
 
Telli K.
 

Commentaires

comments

Publié le 7 octobre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


Articles récents

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer