Réunion ce samedi des cadres du MCD à Sokodé

image_pdfimage_print

mcd_sokode1


© togoactualite – Une réunion des cadres du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) s’est déroulée ce samedi au siège du parti, à Sokodé, a constaté un journaliste de la Plate forme des médias.
 
Cette réunion qui a regroupé tous les cadres du parti disséminés dans les différents quartiers de la ville de Sokodé lance officiellement la campagne du MCD.
Ce parti présente pour cette élection, Me Mouhamed Tchassona Traoré qui fait sa première expérience d’une élection présidentielle.
 
« Aujourd’hui, on s’est réuni pour voir quelle stratégie adoptée pour affûter nos armes, pour aller conquérir la ville de Sokodé, il faut qu’on mobilise cette population pour qu’elle vote en faveur du MCD », a déclaré Dr Tairou Aziz, président préfectoral Tchaoudjo du MCD.
 
Après la réunion, ces cadres du parti vont retourner dans leurs quartiers respectifs pour des séances sensibilisation des populations. Le parti mise pour ce début de campagne sur le porte-à-porte.
Le président préfectoral du MCD a lancé un appel à la population à voter pour le changement en portant son choix sur le candidat du MCD.
 
« Nous demandons à la population de Tchaoudjo de sortir massivement le jour de vote, de voter calmement et de rentrer à la maison calmement. Il faut surtout qu’il vote le MCD pour qu’il y ait changement au Togo parce que depuis 52 ans on ne voit que la même tête père et fils », a-t-il souligné avant de poursuivre qu’il « est temps de changer, le Togo est en retard sur tous les plans, c’est le moment de changer si ça ne marche pas on revient à l’ancien, de quoi les gens ont peur », s’est-il interrogé.
 
Le président national du MCD chargé de la région centrale, M. Soulémane Abdoulaye a aussi assisté à cette réunion.
 
Me Mouhamed Tchassona Traoré est natif de la préfecture de Tchaoudjo. Lors de la dernière législative, il s’est présenté à cette élection dans sa préfecture d’origine au nom de la Coalition « Arc-en-ciel » sans trop de succès.
 
Depuis 1998, c’est la première fois qu’un natif de Tchaoudjo se présente à une élection présidentielle au Togo. Cette année là, Zarifou Ayéva, président du Parti démocratique pour le renouveau (PDR) a postulé à la magistrature suprême. Il n’avait recueilli à l’époque que 3% des suffrages. En 1993, un autre natif de la préfecture, Djobo Boukari avait tenté de se présenter à ce scrutin avant de désister.
 
mcd_sokode
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*