Robert Whitehead présente la rencontre Afrique-Barack Obama

image_pdfimage_print

Robert-Whitehead

La rencontre du président américain, Barack Obama avec quarante-sept (47) chefs d’Etat africains les 5 et 6 août prochains à Washington aux Etats-Unis, une rencontre à laquelle Faure Gnassingbé prendra part, a été au cœur d’une rencontre avec la presse ce mardi à Lomé.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Robert Whitehead a présenté mardi les grandes lignes de ce sommet, premier du genre des Etats-Unis avec l’Afrique, en présence du ministre togolais des Affaires Etrangères et de la Coopération, Robert Dussey

Le but, selon les autorités américaines, c’est de renforcer les liens avec l’Afrique, l’une des régions les plus dynamiques au monde actuellement.

Il s’agit aussi de faire « progresser les objectifs de l’administration en matière de commerce et d’investissement en Afrique et mettre en évidence l’engagement des Etats-Unis envers la sécurité de l’Afrique, le développement de la démocratie et de ses habitants », ont-ils ajouté.

Ce sommet se justifie également par la percée chinoise et d’autres puissances émergentes en Afrique come l’Inde, la Turquie et le Brésil.

Les conseillers économiques de Barack Obama l’exhortent à renforcer la présence diplomatique américaine sur le continent.

En prélude à cette rencontre Afrique-Obama, 500 jeunes entrepreneurs africains ont eu à discuter avec le président américain sur les opportunités que doit saisir le continent afrcain pour émerger.

Telli K.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*