Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Sans les réformes, le MRC ne s’alignera pas derrière le candidat de CAP 2015

image_pdfimage_print

Abass-Kaboua-500


Le Mouvement républicain des centralistes (MRC) ne s’aventurera pas à soutenir un candidat de l’opposition et je ne pense pas que le peuple togolais sortira lors du scrutin présidentiel prochain pour voter si les réformes ne sont pas faites avant les élections ».C’est en substance ce qu’a déclaré lundi en conférence de presse, Abbas Kaboua, le président du MRC, parti membre Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), a constaté l’Agence Afreepress.
 
Pour le MRC, le fait pour l’opposition de s’aventurer dans une élection avec le même cadre électoral que le précédent, serait « une grande absurdité ». Le faire, équivaudrait, selon M. Kaboua à « une trahison, une escroquerie politique et à une tromperie des populations togolaises».
 
« Nous sommes interpellés par l’attitude arrogante et suffisante de la majorité parlementaire qui de son propre chef le mercredi 21 janvier 2015 a définitivement décidé de fermer la page des réformes au Togo. Ceci relève d’une lourde responsabilité politique aux conséquences imprévisibles pour l’avenir du Togo », a-t-il ajouté.
 
« Il faut que les opposants fassent une autocritique de leurs actions. Ils ont pris l’engagement devant le peuple de faire aboutir les réformes avant les élections, ils appellent le peuple à aller s’inscrire sur la liste électorale, leurs membres continuent de travailler dans la CENI, alors qu’ il y a des manquements dans ce processus et le fichier électoral est déjà fraudé », a laissé entendre M. Kaboua.
 
Le parti membre du CAP 2015 a appelé la communauté internationale à jouer pleinement son rôle pour que le Togo ne connaisse plus des violence après ces élections.
Le Mouvement républicain des centralistes (MRC) ne s’aventurera pas à soutenir un candidat de l’opposition et je ne pense pas que le peuple togolais sortira lors du scrutin présidentiel prochain pour voter si les réformes ne sont pas faites avant les élections ».
 
C’est en substance ce qu’a déclaré lundi en conférence de presse, Abbas Kaboua, le président du MRC, parti membre Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), a constaté l’Agence Afreepress.
 
Pour le MRC, le fait pour l’opposition de s’aventurer dans une élection avec le même cadre électoral que le précédent, serait « une grande absurdité ». Le faire, équivaudrait, selon M. Kaboua à « une trahison, une escroquerie politique et à une tromperie des populations togolaises».
 
« Nous sommes interpellés par l’attitude arrogante et suffisante de la majorité parlementaire qui de son propre chef le mercredi 21 janvier 2015 a définitivement décidé de fermer la page des réformes au Togo. Ceci relève d’une lourde responsabilité politique aux conséquences imprévisibles pour l’avenir du Togo », a-t-il ajouté.
 
« Il faut que les opposants fassent une autocritique de leurs actions. Ils ont pris l’engagement devant le peuple de faire aboutir les réformes avant les élections, ils appellent le peuple à aller s’inscrire sur la liste électorale, leurs membres continuent de travailler dans la CENI, alors qu’ il y a des manquements dans ce processus et le fichier électoral est déjà fraudé », a laissé entendre M. Kaboua.
 
Le parti membre du CAP 2015 a appelé la communauté internationale à jouer pleinement son rôle pour que le Togo ne connaisse plus des violence après ces élections.
 
Mathurin A.
 
source : afreepress
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 26 janvier 2015


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer