Le Secteur privé, le moteur de croissance et de création d’emplois au Togo

image_pdfimage_print

madani_tall


Le Ministère togolais de l’économie et des finances a organisé mardi au Palais des Congrès de Lomé, une Conférence internationale « Avançons Tous Ensemble » (ATENS) de 2014. Elle a été animée par Madani Maki Tall, l’ancien directeur des Opérations de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest.
Placée sous le thème : « Développement du secteur privé, croissance et création d’emplois : le contexte togolais », la conférence a été l’occasion pour l’orateur de revenir sur les considérations d’ordre général avant d’aborder les considérations particulières au Togo.
 
Selon Madani Tall, le secteur privé est le moteur de croissance de tous les pays au monde. Les Etats-Unis et la Chine ont eu une économie dominante n’a été possible que grâce à leur secteur privé fait des entreprises rentables.
 
L’économiste a indiqué que l’Afrique a un taux de croissance de près de 6% depuis plus de 10 ans faisant d’elle la 2e région en forte croissance dans le monde après l’Asie. Mais il s’agit d’une croissance sans emploi, l’emploi qui devrait générer des revenus pour les populations afin de parvenir à leur bien-être.
 
Selon lui, la croissance nécessite la mise en place d’infrastructures de transport, d’infrastructures de télécommunications et d’énergie électrique et également la disposition d’une main d’œuvre qualifiée d’où l’adéquation entre formation et l’emploi.
 
En ce qui concerne le Togo, Madani Tall a félicité le Togo d’avoir été classé parmi les dix meilleurs réformateurs dans le monde en 2014 selon Doing Business. Il a également loué les efforts du Togo qui a permis de partir d’un taux de croissance de 3,4% en 2009 pour atteindre un taux de 6% en 2014.
 
M. Tall recommande au Togo d’investir davantage dans l’éducation, de poursuivre l’œuvre d’amélioration du climat des affaires, d’encourager le passage de l’informel vers le formel, mettre en valeur le potentiel rural et des micros entreprises, remédier à l’adéquation formation emploi. Pour lui, le Togo devrait s’appuyer sur son port en eau profonde pour expérimenter la chaîne des valeurs et également maintenir la tendance actuelle pour améliorer davantage son classement Doing Business pour améliorer le climat des affaires.
 
Le Programme ATENS initié par le Togo en collaboration avec le Cabinet HEC Paris a permis que plusieurs personnalités donnent des conférences à Lomé sur différents thèmes depuis 2010. Il s’agit notamment d’Hubert Védrine, Michel Rocard, Jean-Pierre Raffarin, Laurent Fabius et Dominique Bussereau, tous des personnalités françaises.
 
source : togobreakingnews
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*