La société civile de l’ITIE satisfaite des résultats mais pointe les défaillances

image_pdfimage_print

itie

© togoactualite – Le Togo depuis son adhésion au processus de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractive (ITIE) a engagé des résultats satisfaisants. Au nombre de ceux-ci, on peut citer la validation de sa phase comme « pays candidat », le « trophée cristal » de la meilleure communication décerné au Togo ou encore son élection comme membre permanent au sein du conseil d’administration de l’ITIE International. Ces résultats satisfaisants en l’espace de 2ans et demi n’ont pas été appréciés à leur juste valeur et divulguer au sein de l’opinion.

 

C’est l’une des raisons qui a motivé les membres des organisations de la société civile togolaise siégeant au sein du Comité de pilotage de l’ITIE-Togo a rencontré ce mercredi la presse.
Il s’agissait tout d’abord pour ces organisations de féliciter tous les partenaires qui ont œuvré à ces résultats encourageant mais encore de dénoncer les défaillances au sein du mécanisme.

 

Parlant des défaillances, ces organisations ont invité « le gouvernement, les partenaires techniques et les organes de mises en œuvre à pouvoir vraiment s’investir pour que la mise en œuvre ne soit pas hypothéquée au moment où cette réforme commence par avoir un certain nombre davantage à la population », a déclaré M. Takpa Basile, responsable de l’UONGTO au Comité de pilotage de l’ITIE-Togo.

 

Si les firmes extractives, l’état tirent d’énormes avantages de l’exploitation de ces ressources naturelles tels n’est pas le cas des populations des zones extractives ce que reconnait M. Takpa qui affirme que l’ITIE œuvre pour un changement de perception. « Les avantages que devraient tirer des communautés de l’extraction des ressources naturelles ne sont pas encore obtenus par ces communautés, l’ITIE travail en cela, à faire en sorte que le secteur soit transparent. La bonne répartition est au cœur de la bonne gestion. Si on arrive à faire la transparence autour de cette gestion on pourra corriger les anomalies, faire en sorte que les communautés puissent rentrer dans leurs droits ».

 

Ces organisations ont profité de cette occasion pour faire des recommandations à l’endroit du gouvernement.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*