Synergie Togo : Plaidoyer pour un audit approfondi du fichier électoral 2015 afin que les morts ne votent pas

image_pdfimage_print

synergie_ceni


Pour une population en âge de voter, qui a augmenté de 180 000 citoyens entre les deux dernières révisions des listes électorales, Synergie-Togo estime que le corps électoral pour les prochaines élections de 2015 devrait se situer entre 3,2 et 3,3 millions d’électeurs, soit 200 à 250 000 inscrits de plus que les 3,04 millions de l’élection législatives de Juillet 2013.
 
Depuis avril 2013, l’augmentation de l’ensemble de la population togolaise, – mineurs et étrangers compris – n’atteint pas 350 000 personnes. Le chiffre de 600 000 nouveaux inscrits annoncé par la CENI au démarrage de la révision des listes électorales est donc invraisemblable et le fichier électoral issu du processus de révision doit être soumis à un audit sérieux et approfondi, pour que les morts, les mineurs et les étrangers ne votent pas et que chaque citoyen togolais ait droit à un et un seul vote.
 
A la veille de l’élection présidentielle fixée au 15 avril 2015, Synergie-Togo vient de rendre publique son analyse de l’évolution du fichier électoral couvrant la période 2003-2015 : une analyse fondée sur plus de dix années d’expériences électorales au Togo, qui n’ont fait qu’accroître le fossé entre le peuple et ses dirigeants.
 
Selon les standards internationalement reconnus, la fiabilité du fichier électoral et sa validation par toutes les parties prenantes à l’élection, constituent l’une des conditions sine qua non de la transparence et de la crédibilité d’un processus électoral.
 
C’est pourquoi Synergie-Togo recommande instamment un audit approfondi et une mise à plat du fichier électoral avant la tenue des futures élections. Dans cette perspective, compte tenu de l’expertise qu’elle a constituée depuis cinq ans, Synergie-Togo est disposée à effectuer, de manière indépendante, neutre et compétente, un tel audit du fichier électoral, en collaboration avec le fournisseur des kits biométriques.
 
Nous lançons un appel à tous les différents protagonistes des prochains scrutins à accorder la plus grande attention à cette étape importante du processus en acceptant prendre en considération l’analyse du fichier électoral et la requête que nous formulons.
 
Cliquer ici pour télécharger le rapport complet (PDF)
 
 
Fait à Paris, le 27 février 2015
 
Pour Synergie-Togo, La Présidente
 
Brigitte Améganvi
 
Source : [27/02/2015] Synergie-Togo
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*