Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Tant que le pouvoir n’est pas entre les mains du peuple, tout ce qui se fait n’apportera rien, Djimon Oré

image_pdfimage_print

djimon-ore-500


Togo – Le Président du Front Patriotique pour la Démocratie (FPD) persiste et signe : tout ce qui se fait aujourd’hui pour aller aux élections présidentielles de 2015 n’aboutira à rien tant que le pouvoir n’est pas dans les mains du peuple souverain.
 
Pour le député Djimon Oré, ce qui doit préoccuper aujourd’hui, n’est pas le fait d’aller aux élections en 2015, mais de chercher une solution qui fera que le pouvoir revienne dans les mains du peuple.
 
A cet effet, le FPD fait une proposition, celle d’aller vers une transition politique consensuelle. Cette proposition aura le mérite de redonner le pouvoir au peuple souverain pour la construction d’un Togo nouveau. Ses objectifs, c’est de parvenir à asseoir une véritable démocratie, d’asseoir les bases du développement harmonieux du pays, de réconcilier le peuple avec lui-même.
 
Pour le patron du FPD, l’étape du semblant de démocratie n’a que trop duré. Elle doit prendre fin. « Maintenir le processus de l’élection présidentielle en cours constitue une étape vers le chaos pour le pays.
 
« Ne vaudrait-il pas mieux aller à la démocratie et à l’Etat de droit dans l’entente nationale pour éviter que des évènements plus douloureux que ceux déjà vécus par le peuple ne surviennent comme dans certains pays en Afrique et ailleurs? », disait le patron du FPD au cours d’une conférence de presse tenue le 20 décembre dernier.
 
Intervenant sur une radio privée de la place, Djimon Oré n’a pas été du tout tendre avec le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à qui il a remis un mémorandum qui fait une proposition de transition, mais malheureusement, le document envoyé au chef de l’Etat n’a pas eu de suite à ce jour.
 
Le mémorandum dont copie en a été remis aux chancelleries a pour titre « La problématique de la présidentielle de 2015 et la proposition d’une transition politique consensuelle ».
 
source : icilome
 

Commentaires

comments

Publié le 24 décembre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer