Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Tchabouré Gogué affûte ses armes pour la présidentielle du 15 avril prochain

image_pdfimage_print

aime_gogue_500


Le premier des cinq (5) candidats à la présidentielle du 15 avril 2015 à avoir réagi suite à l’intervention de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean sur RFI est Tchabouré Gogué, président de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI).Au cours d’une conférence de presse animée ce lundi à Lomé, le candidat a déclaré que ce serait « suicidaire » et « regrettable » d’aller à ces élections si l’OIF, l’organe expert et crédité par le gouvernement trouve que le fichier électoral est « corrompu ».
 
L’agrégé des sciences économiques a également réitéré sa position, selon laquelle, la candidature unique de l’opposition n’est pas nécessairement la meilleure stratégie pour gagner ces élections, même dans un processus électoral au scrutin à un tour.
 
« Compte tenu de l’équipe que je dispose et de notre capacité de travailler avec tout le monde, de transcender le clivage politique, ce qui peut donner des atouts considérables pour gagner ces élections. UNIR a des problèmes depuis que nous avons annoncé notre candidature qui a été validée par la Cour constitutionnelle. Nous à l’ADDI, nous avons une autre alternative à offrir à la population au lieu de ces deux extrêmes » a-t-il indiqué.
 
A la suite du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et du Nouvel engagement togolais (NET), ADDI a lancé à partir de ce lundi 23 mars une campagne de collecte de fonds dénommée « un million de 100 FCFA » pour le financement de sa campagne pour la transparence et la protection du vote des citoyens qui sera issu du scrutin présidentiel. C’est à travers la vente d’un ticket qui coûte 100 francs CFA.
 
« Cette campagne de financement citoyen vise à replacer le citoyen togolais au cœur de l’action politique », a indiqué le candidat à la présidentielle.
 
Modeste K.
 

Commentaires

comments

Publié le 23 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer