Me Tchassona ne veut que sa candidature ou rien d’autre

image_pdfimage_print

tchassona-traore_500


La crise entre la coalition Arc-en-ciel et son parti membre, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) Me Tchassona Mohamed Traoré a atteint un summum. Ce dernier n’arrive pas à digérer la désignation de Me Dodfji Apévon, comme étant candidat de la coalition pour la prochaine présidentielle de 2015. Pour couper court, il a suspendu toutes ses activités politiques au sein de ce regroupement des formations politiques jusqu’à la fin du conclave entre le CST et Arc-en-ciel.
 
C’est à travers une lettre que le parti de Me Mohamed Tchassona-Traoré a annoncé la suspension de sa participation aux travaux de la Coalition. «En vue de rester fidèle au texte fondateur de la Coalition Arc-en-ciel qui s’inscrit dans la logique de l’émergence d’un candidat unique de l’opposition, le MCD décide de procéder à la suspension de ses travaux au sein de la coalition Arc-en-ciel jusqu’à l’issue des travaux du conclave à Coalition Arc-en-ciel/CST», a formulé Me Tchassona Traoré, le Président du MCD.
 
La note indique que c’est le bureau directeur du MCD qui a décidé de se retirer temporairement de la Coalition à l’issue de sa session extraordinaire tenue le 13 Août dernier. Le courrier révèle que «les travaux de cette réunion ont entièrement consacrés à l’analyse de la situation née de la désignation du candidat de la coalition Arc-en-ciel en l’absence du Président National également candidat. Le comité a examiné la conduite à tenir face à cette situation».
 
Pour le MCD, la meilleure conduite est de prendre du recul de la Coalition tout en gardant les contacts avec ces ex-collègues et en restant disposé «à porter ses contributions de façon informelle si les cas l’exigent». Une décision qui n’est pas de nature selon plusieurs observateurs à préserver l’unité de ce bloc de l’opposition.
 
«Cette suspension restera confidentielle afin de donner une chance de réussite des travaux du conclave dont nous espérons tant l’émergence d’une candidature unique de toute la classe politique de l’opposition», a-t-il poursuivi.
 
Rien n’est sûr que ce que ce parti et son président n’ont pas pu accepter à la Coalition, pourront le supporter au niveau de toute l’opposition. Aussi, ce qui est confidentielle ne devrait plus être révélé aux médias et rentré dans le domaine public.
 
Si le Président du MCD veut encore «accorder une grande importance au respect des principes de la Coalition qui disposent que le candidat s’engage à soumettre sa candidature à la candidature de l’opposition», alors cette suspension de la participation de son parti aux travaux de la Coalition est inopportune.
 
Togo Breaking News
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*