Téléphonie mobile : Bientôt un troisième opérateur avec une licence 3G et 4G au Togo

image_pdfimage_print

telephone

Le gouvernement togolais a décidé jeudi, d’octroyer une troisième licence de communication mobile, afin de permettre au secteur des télécommunications « de réaliser tout son potentiel ». Telle est l’une des grandes décisions prises ce jeudi en Conseil des ministres, séance présidée par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé.

 

Au Togo, seuls deux opérateurs occupent le marché de la téléphonie mobile : Togo cellulaire (société d’Etat) et Moov-Togo (société privée).
Selon le gouvernement, le secteur des télécommunications a accusé un retard dans certains domaines avec un taux de pénétration du mobile estimé à 54%. Ce qui est en dessous de la moyenne régionale établie à 75%. Aujourd’hui, le secteur de télécommunication occupe une place importante dans l’économie nationale. Il est créateur d’emplois, fournit 5% des recettes de l’Etat et sa part dans le produit intérieur brut (Pib) est de 4%.

 

« Pour permettre au secteur des télécommunications de réaliser tout son potentiel et de réaliser ainsi l’essor économique et de l’économie numérique, le Togo entend adopter une stratégie axée sur la création d’une nouvelle dynamique concurrentielle et le relèvement du niveau des investissements dans les infrastructures de la téléphonie mobile », souligne le communiqué du Conseil des ministres.

 

« Ces nouvelles orientations devraient permettre de stimuler la croissance économique, d’accélérer la modernisation de l’Etat notamment dans les secteurs sociaux prioritaires tels que l’éducation et la formation, la santé et la culture », poursuit le communiqué.
« La stratégie de développement du secteur des télécommunications reposera essentiellement sur l’introduction d’un troisième opérateur avec une licence 3G, 4G. La mise en place de dispositions réglementaires visant à assurer une saine concurrence », souligne le texte lu à la télévision nationale par la ministre de la communication Mme Germaine Kouméalo Anaté (Photo).

 

« Compte tenu donc des enjeux liés au développement du secteur des télécommunications au Togo, le Conseil des ministres a autorisé le lancement de la procédure d’appel d’offres pour l’octroi d’une troisième licence de communication mobile », ajoute le communiqué. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*