Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Togo : Messenth Kokodoko, un des responsables du Mouvement NUBUEKE enlevé | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Le Togo et le Bénin bientôt reliés par un pont de franchissement

image_pdfimage_print

togo_benin_pont

La commune d’Atiémé au Bénin et le village d’Agoméglozou au Togo seront bientôt reliés par un pont de 300 mètres financés à hauteur de 8 milliards de francs CFA par les deux (2) pays.

Les travaux de ce pont ont été lancés lundi par le président béninois, le docteur Thomas Boni Yayi et le premier ministre togolais, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu

« C’est un pont de 142 mètres, qui fait avec les voies de raccordement 300 mètres et s’inscrit dans le cadre prioritaire en matière d’infrastructure que les deux pays ont élaboré dans le cadre de la facilitation du transport au sein des pays de la CEDEAO. Ce projet vient lancer le projet de réhabilitation de la voie de la zone du projet reliant Aményran-Afangnan-Agoméglozou dont les travaux vont débuter d’ici le début de l’année 2015. Ce pont vient donc faciliter le projet et constitue une alternative à la voie Lomé-Sanvikondji-Cotonou », a expliqué le ministre togolais des Travaux Publics et des Transports, Ninsao Gnofam.

E,n prenant la parole au cours de la cérémonie, le président béninois a félicité le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et a laissé entendre qu’entre lui et son homologue, il y a un amour « profond » pour doter les populations des deux pays en énergie et en moyens de transport fiables.

« Nous allons continuer à mutualiser nos ressources et nos efforts dans tous les domaines », a-t-il ajouté.

« Avec ce pont, a souligné le premier ministre togolais, « il n’y aura plus de frontière entre les populations d’Atiémé et d’Agoméglozou ».

D’ici 18 mois, le pont de franchissement entre Atiémé et Agoméglozou sera réceptionné par les autorités des deux pays.

Telli K.

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 12 août 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer