Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo: Bossou Koudjo, Directeur de la publication de « Pipo Magazine », agressé par un gendarme complètement taré…

image_pdfimage_print

koudjo_bossou
Le Directeur de la publication de « Pipo Magazine » Koudjo Bossou a été agressé par un gendarme taré zélé à Lomé | Photo ; Afrique Quotidien


Le mardi 14 octobre 2014, Bossou Koudjo, alias Pap Koudjo, Directeur de la Publication du bimensuel satirique « Pipo Magazine », était au Port autonome de Lomé où il a assisté de bout en bout à la cérémonie d’inauguration du 3ème quai présidée par le chef de l’Etat.
 
« De retour à la maison, j’ai décidé de faire une halte à Dekon où des forces de l’ordre en faction régulent la circulation pour faire passer le convoi du Président. Je me dirige vers la devanture de City Light, non loin de la station d’essence Total pour me mettre à l’abri du soleil, le temps que le convoi présidentiel passe. Une fois sur le trottoir en face de City Light, un gendarme en faction m’interpelle avec une véhémence sans pareille : « Retourne d’où tu viens ! ». « Non, monsieur l’agent. S’il vous plaît, je viens m’abriter dans l’ombre de cet immeuble. De l’autre côté, le soleil me dérange », lui ai-je expliqué. Il oppose une fin de non recevoir et avance vers moi. Je ne bouge pas non plus et dans son élan, il vient me bousculer énergiquement. Je suis tombé dans les eaux insalubres d’un vulcanisateur. « C’est fini ? », lui ai-je demandé après m’être relevé tout mouillé. Je décide alors de le prendre en photo. Il s’en rend compte et avance vers moi. D’un ton très menaçant, il me demande de lui donner mon appareil. Je lui ai répondu que « c’est mon instrument de travail ». Il se met dans tous ses états et tente de prendre l’appareil de force en me bousculant. Il m’a tenu par le col et déchiré mon habit. Tentatives vaines. Une foule compacte s’est massée autour de nous et plusieurs personnes ont tenté de le raisonner sans succès. Pendant ce temps, il ne cessait de m’injurier et de me traiter de tous les noms : « Escroc ! Terroriste ! Voleur ! Tu voudrais attaquer le convoi présidentiel ! Tu es un escroc ! Tu es un bandit…». Quelques jeunes s’avancent vers moi et me confient que le même agent a, quelques minutes auparavant, brutalisé un vieil homme qui était de passage. Sur ce, c’est un conducteur de taxi-moto, compatissant à ma mésaventure qui vient me proposer ses services. Il m’extirpe du brouhaha et m’emmène chez moi… », a relaté Pap Koudjo dans une saisine adressée au Patronat de la Presse Togolaise (PPT) dont il est le Secrétaire Général par intérim.
 
Plusieurs témoins présents sur les lieux ont également confirmé les faits allégués par le Directeur de la Publication de « Pipo Magazine ».
 
Le Patronat de la Presse Togolaise condamne avec la dernière vigueur cette agression dont a été victime le journaliste Pap Koudjo.
 
Le Patronat de la Presse Togolaise demande expressément au Directeur général de la Gendarmerie nationale et au ministre de la Sécurité et de la Protection civile d’ouvrir une enquête et de sanctionner le gendarme qui a commis ces voies de fait sur le journaliste.
 
Le Patronat de la Presse Togolaise exprime toute sa compassion au journaliste et reste solidaire de toute action visant à décourager de tels comportements dans notre pays.
 
Le Patronat de la Presse Togolaise demande aux agents chargés de la sécurité du chef de l’Etat de faire preuve de tact dans leur rôle de maintien d’ordre et d’avoir un peu d’égard pour les populations civiles.
 
Enfin, le Patronat de la Presse Togolaise invite les journalistes à ne pas se laisser dominer par ces agissements d’une autre époque et à faire leur travail en toute liberté et conformément aux règles qui régissent la profession.
 
Fait à Lomé, le 15 Octobre 2014
 
Le Président,
 
Zeus K. Aziadouvo
 

Commentaires

comments

Publié le 18 octobre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer