Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo-Burkina: Faure Gnassingbé a rencontré Blaise Compaoré

image_pdfimage_print

faure_blaise_500x350


Au cours d’une visite d’amitié et de travail qu’il a rendu à son homologue ivoirien Alassane Dramane Ouattara lundi dernier à Abidjan, le numéro un togolais en a profité pour échanger avec l’ancien président burkinabé Blaise Compaoré.
 
Officiellement, c’est une visite de courtoisie qu’à rendu le Chef de l’Etat togolais à « son cher ami », son ancien allié et soutien dans la sous-région, l’ex Président burkinabé Blaise Compaoré qui s’est installé récemment à Abidjan, dans une résidence d’Etat dans le quartier chic de Cocody. Faure Gnassingbé a apporté son soutien à l’ancien homme fort du Burkina Faso et a recueilli d’utiles conseils de ce dernier, a appris Kusasanews auprès des sources bien indiquées dans la capitale ivoirienne.
 
La rencontre à laquelle a pris part le Président ivoirien, a permis aux trois « amis » de faire le tour d’horizon de l’actualité politique au Togo, marquée par les préparatifs de la présidentielle annoncée pour le 21 avril prochain. Faure Gnassingbé a rassuré ses interlocuteurs que « le processus se déroule dans de bonnes conditions ». Ce qui n’est pas forcément le cas.
 
Quand on sait que les cinq représentants du Combat pour l’alternance Politique en 2015 (CAP 2015) se sont désolidarisés du nouveau chronogramme élaboré par la CENI, et demandent que la date du scrutin soit fixée par la classe politique de façon consensuelle, depuis la forclusion. Une idée que rejette le gouvernement par la voix du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Gilbert Bawara, qui indique que « le gouvernement va s’en tenir au nouveau chronogramme de la CENI et va le respecter rigoureusement ».
 
Le Président ivoirien et l’ancien Chef de l’Etat du Faso « se sont montrés inquiets devant le déroulement du processus électoral au Togo » avec la cristallisation du climat politique face au refus du gouvernement d’opérer les réformes, nous ont indiqué nos sources à Abidjan. Toutefois, ils ont pris acte de l’assurance donnée par Faure Gnassingbé.
 
Au cours de sa visite Côte d’Ivoire, le Chef de l’Etat togolais a signé des accords bilatéraux avec le gouvernement ivoirien.
 
source : kusana news
 

Commentaires

comments

Publié le 20 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer