Il est
Flash info :: | La France suit avec préoccupation la situation au Togo. Nous condamnons fermement les violences récentes qui ont fait plusieurs victimes et appelons les parties à l’apaisement et à entamer un dialogue (ministère français des Affaires étrangères). | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo, Gaspillage à l’OTR : Le Commissaire général, le Rwandais unilingue anglophone Henry Gaperi, est logé à 6 millions FCFA / mois. L’équivalent de salaires combinés de 20 agents du grade 3.

image_pdfimage_print

ort
Le Rwandais unilingue anglophone à qui la clique Faure Gnassingbé a confié la direction de la régie financière du Togo, l’Office Togolais des Recettes ( OTR ). Ce monsieur dont la méthode de gestion est déjà assez caillouteuse est payé autour de 23 à 25 millions de FCFA, en plus d’autre avantages dont un logement dans une suite de luxe d’un hôtel à Lomé au coût de base de 6 millions de FCFA, soit l’équivalent de salaires de 20 agents de grade 3 de l’OTR.


Oui, c’est de ce gaspillage dont Adji Otèth Ayassor est fier !
 
La Banque africaine de développement (BAD) vient d’accorder 3,8 milliards de FCFA sous forme de don pour « renforcer le fonctionnement de l’Office Togolais des Recettes (OTR) », apprend-on mercredi du site gouvernemental « republicoftogo ». Et le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor n’a pas tari d’éloges sur les premiers résultats du projet de fusion des deux régies lors de sa rencontre avec la Banque Mondiale (BM) et le Fonds Monétaire International (FMI) à Washington. Et pourtant, la grille salariale des agents, à commercer par le Commissaire général, frise l’indécence.
 
A quoi servent les fonds sous forme de don que des institutions allouent au Togo dans le cadre du projet OTR ? Cette question, parce qu’on vient d’apprendre encore que la BAD vient d’octroyer 3,8 milliards de FCFA pour renforcer le fonctionnement de l’OTR. La fusion des services des Impôts et des Douanes a pour objectif de générer plus de profits et de lutter contre la fraude. Mais lorsqu’on réalise les émoluments du Commissaire général, le Rwandais unilingue anglophone Henry Gaperi, il ne transparaît pas dans les actes que posent les autorités togolaises que l’objectif est de remettre de l’ordre dans les deux régies.
 
Tenez, le salaire mensuel du Commissaire général, le Rwandais unilingue anglophone Henry Gaperi se situe entre 23 et 25 millions de FCFA ! Et ce n’est pas fini. Des informations nous sont parvenues sur le lieu de résidence du Commissaire général. Hier, nous avons pris contact avec l’hôtel où il loge (nous taisons sciemment le nom) pour nous enquérir des tarifs de ses suites. Elles sont de trois types et varient entre 130.000, 150.000 et 210.000 FCFA la nuitée. Il nous revient que c’est celle dont le prix a été réduit à 200.000 FCFA qui est mise à sa disposition. Soit 6 millions de FCA le mois, l’équivalent des salaires de 20 agents du grade 3 de l’OTR détenteurs d’une Licence et gagnant au moins 288.000 FCFA par mois.
 
Aujourd’hui, on comprend pourquoi dans le budget des salaires produit en juillet 2014, nulle part ne se trouvait le grade de Henry Gaperi. Malgré les avantages dont certains sont indûment accordés aux agents tels que les primes de rendement à eux versés mensuellement alors que les dispositions des statuts prévoient que ces primes soient versées en fin d’exercice, après évaluation, le ministre Ayassor a « dressé un bilan plutôt flatteur des premiers mois d’activité. Les recettes provenant des impôts sont en hausse significative et même au-delà des prévisions du début de l’année, ce qui confirme la pertinence du projet », selon « republicoftogo » qui reconnaît toute fois que « …seule ombre au tableau, les projections concernant la douane ont été en deçà des attentes en raison du retard pris dans le redéploiement du personnel. Cela a impacté les recettes. Tout devrait être finalisé à la fin du mois, a indiqué M. Ayassor. Il s’est déclaré très confiant et s’est félicité du chemin parcouru depuis la mise en place de l’Office ». Mais n’a rien été dit sur les salaires et autres indemnités accordés à des employés de bas niveau et qui pourraient aussi justifier ce manque de recettes à la Douane.
 
Bilan « officiel » des 1ers mois de l’OTR. Un fiasco, mais le ministre de l’Économie est fier | Caricature : Liberté Togo
 
Pour faire ressortir « la réduction du personnel », on apprend du même site gouvernemental que les recrutements en cours à l’OTR porteront l’effectif à 1300 ou 1500, contre 2100 lorsque les deux régies n’étaient pas fusionnées. Afin de permettre à chacun de se faire une meilleure idée de cette « différence positive », il serait utile que la masse salariale des Impôts et des Douanes avant fusion soit portée à la connaissance de tous et que celle de l’OTR aussi le soit. Chaque citoyen pourrait alors procéder à une étude comparative plutôt que de se contenter des satisfécits du ministre sans données chiffrées. En rappel, dans la parution N° 1796 du 6 octobre 2014, nous relevions qu’entre 2008 et fin 2012, les recettes aux services des Douanes ont cru de 43% et que la tendance ne devrait pas être infléchie.
 
Rien que pour le logement du Commissaire général, les autorités continueront-elles de s’acquitter des 6 millions? Nous n’avons pas eu le courage de fouiner dans les frais alloués à son transport, de peur d’attraper un AVC.
 
Source : Liberté N° 1805 du vendredi 17 octobre 2014 via PO2014
 

Commentaires

comments

Publié le 20 octobre 2014 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*



Obama et le PDG de Facebook

Obama taquine le jeune PDG de Facebook cravaté


Mme ADJAMAGBO: La CENI, pour être efficace, travailler de manière impartiale, doit être indépendante

Le conclave sortira un document. Attendez que nos pourparlers prennent fin et vous aurez ce document


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer