Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo : «Hantise» des premières tendances, gros calme à Lomé

image_pdfimage_print

elections_fraude3


On est désormais loin de l’ambiance conviviale et guillerette qu’avait suscité la fin de la campagne à Lomé. Malgré les discours et sensibilisations autour de la non-violence, beaucoup gardent visiblement encore en mémoire les scènes de violences électorales. Au point d’attendre la publication des chiffres de vote pour organiser leurs journées à venir.
 
Les suspicions relatives à la bonne volonté réaffirmée par la CENI d’organiser un scrutin crédible le 25 avril se sont presque dissipées, en attendant l’annonce par cette Commission des premiers chiffres relatifs à l’élection présidentielle. Pour autant, ils sont nombreux, ces Loméens, qui hésitent à retrouver la normalité dans leurs habituels faits et gestes quotidiens.
 
Gros boulevards presque vides, commerces qui baissent toujours leurs rideaux, restaurants fermés, idem pour un grand nombre de buvettes, gargotes tournant à moitié de régime.
 
Ce sont quelques unes des scènes récurrentes observables à Lomé depuis la fermeture des BV (Bureaux de vote) et qui témoignent de l’anxiété dans laquelle vivent les Togolais, et tout particulièrement les Loméens depuis la fin des opérations de votation.
 
L’animation quasi nulle sur les «Boulevards circulaire et Eyadèma» (deux axes majeurs de la circulation urbaine au centre-ville de Lomé) illustrent un peu plus cet état d’esprit des uns et des autres. C’est dire que les mots rassurants de plusieurs ministères impliqués dans l’organisation de la joute présidentielle de ce 25 avril n’ont pas produit l’effet escompté auprès de leurs destinataires.
 
Il faut souligner que les propos contradictoires du ministre G. B. Bawara de l’Administration territoriale et des responsables du CAP 2015 au sujet du procédé officiel utilisé pour centraliser les résultats n’ont pas contribué à dissiper le doute dans les esprits des uns et des autres.
 
Le positionnement de divers cars de la Gendarmerie (munis de canon à eau) le long du «Boulevard circulaire» dissuade, selon divers témoignages, des Loméens à relancer leurs activités de tous les jours, sans la publication des chiffres de la CENI.
 
Sur TVT (télévision publique), depuis la fermeture des BV, les pauses sont essentiellement occupées par la diffusion de morceaux appelant à l’apaisement et à l’unité nationale. Plusieurs radios privées qui arrosent Lomé en font de même, entre deux éditions spéciales autour du scrutin du 25 avril.
 
L’annonce en fin de matinée par le sieur Bawara du convoiement des PV (Procès-verbaux) du nord-Togo vers Lomé sous le regard du Gal Siaka Sangaré (expert de l’OIF) et des représentants de trois candidats qui étaient engagés dans le scrutin du 25 avril pourrait calmer l’anxiété des Loméens, en attendant la publication par la CENI des premières tendances relatives à la 6ème présidentielle de l’ère démocratique au Togo.
 
Tout au long de la matinée de ce dimanche 26 avril, à la faveur des activités chrétiennes, les rues de la capitale ont toutefois connu une moyenne ambiance, contrairement aux scènes de lieux publics vides la veille.

 
Edem GADEGBEKU
 
source : alome
 

Commentaires

comments

Publié le 26 avril 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer