Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo: La CPP, la NDP et le PDR pour le respect de la Constitution en vigueur

image_pdfimage_print

cpp_togo


La Convergence patriotique panafricaine (CPP), la Nouvelle dynamique populaire (NDP) et le Parti pour la démocratie et le renouveau (PDR), dans un communiqué conjoint intitulé « Le temps des réformes », appellent au respect et à l’application de la « Constitution actuelle en attendant les réformes ».
 
Pour ces trois partis politiques qui semble sortir de leur torpeur, « la réalisation des réformes, mieux encore leur réussite soulève le problème de temps ».
 
«S’il est possible dans l’idéal de faire des réformes même dans quelques jours, est-il envisageable en l’état actuel des clivages et des positions figées qu’un consensus puisse se dégager, ouvrant la voie aux réformes ? », s’interrogent-ils, avant de faire cette mise au point, clarifiant leur position.
 
«Ceci n’a rien de partisan, c’est plutôt le propre de la pratique juridique. Aujourd’hui, personne, ni rien ne peut suspendre, ni interrompre l’applicabilité de la Constitution existante. Dans le respect de la Constitution, l’élection présidentielle doit avoir lieu au plus tard dans deux mois », note ce communiqué signé par Francis Ekon de la CPP, Gilbert Atsu de la NDP et Lardja Kolani du PDR. Il rappelle que la Constitution de 1992 a été toilettée à cause des partis qui ont boycotté les législatives de 2002.
 
En réalité, selon l’article 59 de la Constitution toilettée et qui en vigueur, l’élection présidentielle est un scrutin à un seul tour. Et le président de la République peut se représenter autant de fois qu’il veut, le mandat présidentiel n’étant pas limité.
 
source : Kusasa new
 

Commentaires

comments

Publié le 11 février 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer