Togo La transition au cœur d’une rencontre entre une délégation américaine et la C14

image_pdfimage_print

L’Ambassadeur des USA, David Gilmour | Photo illustration


Vendredi, la Coalition des 14 a été reçue à Lomé dans la résidence de l’Ambassadeur des USA par une délégation américaine conduite par la vice-secrétaire d’Etat américain en charge de l’Afrique Occidentale, Mme Klarck.

Le Pays de l’Oncle Sam, selon nos informations, est engagé à appuyer le peuple togolais dans l’obtention de ses droits les plus absolus à savoir, la possibilité de choisir librement ses gouvernants et d’en obtenir des comptes sur la gestion faite du bien commun quand les circonstances l’imposent.

Transition en 2020, un sujet posé d’un ton sec sur la table par la délégation américaine soucieuse d’y voir clair dans le degré de détermination de la Coalition, dont plusieurs émissaires ont déjà été entendus aux USA par le congrès américain.

La Coalition des 14 partis de l’opposition a été très rigide sur sa détermination et sa promptitude à « tous les sacrifices nécessaires » pour l’obtention d’un Etat de Droit au Togo où, tous les fils et filles naissant égaux en droits et Liberté, peuvent valablement prétendre à toutes les fonctions politiques et administratives, sans obstacles ni discriminations.

Notons que la coalition a sursis ses manifestations de la semaine passée pour donner une chance à la facilitation du président Nana Akufo-Addo du Ghana. Il s’agit pour le président du pays voisin de l’ouest de raisonner le gouvernement à faire une pause dans son obsession électoraliste et donner une chance au dialogue.
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*