Togo: l’assainissement des finances publiques déclaré « priorité absolue »

image_pdfimage_print


Le ministre togolais de l’Economie et des Finances Sani Yaya a déclaré comme « une priorité absolue » l’assainissement des finances publiques et la mise en œuvre des réformes structurelles, pendant que le FMI note une situation économique fondamentalement préoccupante en Afrique.
 
Le ministre a fait ces remarques dans son discours à l’ouverture d’une conférence, jeudi à Lomé, consacrée à la présentation du rapport du Fond monétaire international (FMI) sur les perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne.
 
Le rapport du FMI fait un diagnostic de l’état de l’économie mondiale en général et en particulier celui de l’économie de la région Afrique subsaharienne.
 
Le document note que la situation de la région africaine « reste fondamentalement préoccupante » et que le taux de croissance devrait atteindre 2,6% en 2017.
Il a fait état de ce que le ralentissement de l’activité économique qui a touché la majeure partie de l’Afrique subsaharienne s’atténue.
 
« Dans ce contexte, la poursuite de l’assainissement des finances publiques envisagé par de nombreux pays à l’instar du nôtre le Togo et la mise en œuvre des réformes structurelles visant à corriger les contraintes à la croissance sont une priorité absolue », a expliqué le ministre Sani Yaya.
 
Aussi, a-t-il, à l’occasion de cette cérémonie, réaffirmé aux autorités du FMI « la détermination du Gouvernement togolais à poursuivre et à approfondir l’assainissement des finances publiques et la mise en œuvre des reformes structurelles afin de parvenir à une croissance encore plus inclusive et durable ».
 
M. Yaya souligne qu’en ce qui concerne le Togo, et selon le FMI, « il apparaît que la croissance a été bonne et résiliente relativement à la région africaine ».
 
« Mais, elle fait face comme dans d’autres Etats à la vulnérabilité de la dette publique comme on le constate dans bon nombre de pays sur le continent », a-t-il nuancé.
 
Pour sortir de cette situation, M. Yaya a rappelé que le gouvernement togolais a entrepris de « vastes reformes » qui se poursuivent notamment par l’assainissement des finances publiques dont l’objectif est de ramener la dette à un niveau soutenable.
 
« Ces efforts portent déjà leurs fruits grâce à notre programme soutenu par le FMI », a conclu le ministre de l’Economie et des Finances du Togo.
 
source :
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*