Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Togo : Les victimes de 2005 réclament toujours justice

image_pdfimage_print

massacre_2005_515


Les victimes des évènements politiques de 2005 interpellent le gouvernement togolais. Ils disent exiger une justice et la fin de l’impunité toujours monnaie courante.
 
Les victimes ne sont autres que ceux et celles des violences intervenues au lendemain de la mort de l’ex-président Eyadéma et le coup d’Etat de son fils Faure Essozimna Gnassingbé.
 
A Lomé, les victimes élèvent encore leurs voix. Au cours d’une rencontre avec la presse, mercredi 28 Janvier 2015, ils ont appelé le gouvernement togolais à honorer de son engagement de prise en charge spéciale des personnes en situation vulnérable avant la fin 2014 et à mettre en œuvre la décision de la Cedeao de juillet 2013 qui stipule que l’État togolais doit instruire les plaintes de ces victimes afin de mettre fin à l’impunité au Togo.
 
“Quand l’Etat togolais ne respect pas le droit, cela veut dire que lui-même cautionne l’impunité », a fait relever le pote-parole des victimes Komlan Akpéko.
 
A en croire André Kangni Afanou, Directeur exécutif du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT), les avocats des victimes sont dans un flou suite au silence des autorités juridictionnelles pour enclencher la procédure.
 
Au total 72 plaintes ont été introduites à Lomé, à Atakpamé et Amlamé.
 
Au Togo, les élections présidentielles ont souvent été émaillées de violences. Cette de 2005 s’est soldée avec la mort de plus de 500 personnes, selon une mission de l’ONU.
 
source : africardv
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 28 janvier 2015


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer