Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.



Togo : ODDH et partis politiques exigent un régime de transition

image_pdfimage_print

oddh_regime_transitoire


Des Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) et des partis politiques au Togo disent s’inquiéter de l’avenir du pays et exigent par conséquent l’arrêt du processus électoral en cours et la mise sur pied d’un régime de transition.
 
Les ODDH et les partis politiques ont dévoilé leurs inquiétudes et formulé leurs demandes le lundi 02 mars à Lomé au cours d’une conférence de presse.
 
En décidant de tirer une nouvelle fois la sonnette d’alarme, les 19 Organisations de Défense des Droits de l’Homme et de la Société civile CTSD, la LTDH plus quatre partis politiques à savoir le MRC, le Parti des Travailleurs, le Parti des Togolais et le PNP ont fait deux principales propositions.
 
En premier lieu, les ODDH et les partis « exigent le retour à la Constitution de 1992 avec l’application immédiate » de l’article 59 qui stipule que « Le Président de la république est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats ».
 
En deuxième position, les signataires de la déclaration « exigent l’arrêt du processus électoral en cours et la mise sur pied d’un régime de transition pour prendre en charge la gestion du pays afin de mettre en œuvre les réformes ».
 
En vue de faire barrage à la situation actuelle au Togo laquelle ils décrivent comme « un coup de force », les Organisations de Défense des Droits de l’Homme (ODDH) et des partis politiques signataires de la déclaration demandent à la population de se sentir concernée et à prendre part aux manifestations nationales qu’ils prévoient d’organiser dans le pays
 
 
Mensah, Lomé
 
source : koaci
 

Commentaires

comments

Publié le 3 mars 2015 dans Envoyez cet article à un ami

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*
:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer