Togo: Un pasteur déféré en prison après avoir révélé un complot

image_pdfimage_print

eglise


Difficile de savoir ce que cache le sort réservé au pasteur Rechercher pasteur Saturnin Mongonga. L’homme de Dieu se retrouve en prison avec son épouse, après avoir révélé un coup d’Etat en préparation.
 
Arrête le 12 juillet à Lomé, le pasteur Rechercher pasteur Saturnin Mongonga est déféré à la prison civile après un court séjour dans une clinique. Ses proches évoquent une tentative d’assassinat du pasteur. Mis aux arrêts à la suite de révélations répétées sur un coup d’Etat en préparation par de hauts gradés des Forces Armées Togolaises (FAT), Saturnin Mongonga est finalement inculpé pour « viol, escroquerie, etc. ».
 
Tout comme le pasteur, son épouse qui venait de donner naissance à un bébé il y a moins d’un an, se retrouve également en prison. Selon nos informations, celui qu’on appelle « Christ Maranatha Mashia’h », avait reçu une convocation du Service de Renseignement de d’Information (SRI) de la gendarmerie nationale, le 10 juillet 2013, soit un an plus tôt. Tout a commencé avec une prophétie du pasteur Rechercher pasteur de nationalité gabonaise.
 
Ce dernier révélait un complot en préparation qui sera exécuté par des armes cachées dans trois(03) tombeaux, situés à côté du domicile d’un officier supérieur des FAT Rechercher FAT à Tchamba.
 
Le pasteur Rechercher pasteur est revenu peu après à la charge pour indiquer que les armes ont été déplacées nuitamment vers un autre lieu. Et c’est à la suite de cette dernière révélation, que le pasteur Rechercher pasteur Saturnin Mongonga, a été interpellé par des éléments de la gendarmerie nationale.
 
Les fidèles de l’Eglise du pasteur Rechercher pasteur crient à une détention arbitraire. L’affaire parait aussi rocambolesque qu’on allègue que la rondelette somme de « 30 millions » avait été proposée au pasteur Rechercher pasteur contre son silence.
 
Selon certaines sources, le pasteur Rechercher pasteur avait annoncé pour le mois de décembre, l’exécution du coup d’Etat qui serait en préparation. Faure Gnassingbé multiplie depuis peu des rencontres dans les garnisons pour présenter aux hommes en armes, son projet de refonte de l’armée.
 
koaci
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*