Togo, Pénurie de carburant : A quoi peut-on s’attendre dans les prochains jours ?

image_pdfimage_print

Les membres de la Commission Électorale, Nationale, Indépendante (CENI) nommés en octobre 2017 sont à pied d’œuvre pour le démarrage du processus de révision de la liste électorale togolaise.

C’est du moins ce qu’annonce le gouvernement au sortir du premier Conseil des ministres de l’année 2018.  » La CENI a prévu d’entamer dès ce mois de janvier, la révision des listes électorales », fait savoir le communiqué ayant sanctionné les travaux du gouvernement tenus ce mercredi 10 janvier 2018 sous la direction du President de la République, Faure Gnassingbé.

La mise en place des Commissions électorales locales et indépendantes (CELI) va constituer la première étape de ce processus, indique le communiqué gouvernementale.

Au total, trente-huit (38) CELI vont voir le jour avec la délimitation de leurs ressorts territoriaux, a appris l’agence de presse Afreepress.

Il faut rappeler que la coalition des 14 partis de l’opposition refuse l’idee d’envoyer ses représentants au sein de la nouvelle CENI chargée d’organiser trois élections majeures avant la fin de l’année 2018.

Outre les législatives et les locales annoncées, le gouvernement tient à soumettre au vote populaire la question des réformes de la Constitution.

A.Y.

source : afreepress

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*