Togo, Présidentielle 2015 : Le 25 avril, DÉGAGEZ Faure Gnassingbé pour les incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara

image_pdfimage_print

incendie_marche


Le seul fait d’avoir incendié les marchés de Kara et de Lomé suffit pour dégager ce régime. C’est un crime odieux et impardonnable ! Un crime de trop ! Aucun régime n’a été aussi méchant, pervers que celui qui nous régente depuis un demi-siècle.
 
Un régime pire que celui nazi sous Hitler qui a provoqué l’incendie criminel du palais du Reichstag, siège du parlement allemand à Berlin et exploité à des fins politiques. On est dans une situation similaire au Togo où les incendies des marchés de Kara et de Lomé ont été commis par le régime à la veille des élections législatives et la responsabilité a été tout de suite portée sur les opposants, notamment les responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST) avec pour l’objectif de liquider la coalition et décapiter la mobilisation populaire.
 
Tous les responsables du CST avaient été d’ailleurs inculpés sans exception. Certains ont été arrêtés et jeter en prison sans autre forme de procès, sur la base d’accusations calomnieuses et de montages grotesques. Le militant de l’ANC Etienne Yakanou- paix à son âme- mourra dans les geôles de la dictature, privé de soin alors qu’il était gravement malade.
 
Mais Dieu n’aime pas l’injustice. Comme un effet boomerang, cette sombre affaire des incendies s’est retourné contre le pouvoir qui pensait utiliser ce crime odieux pour étouffer les opposants. A ce jour, plus de 24 mois après, le rapport des enquêtes de la police scientifique française commanditées par le gouvernement, n’a jamais été publié. Le document, devenu un secret d’Etat, est frappé d’embargo.
 
Les incendies qui ont ravagé les marchés de Kara et de Lomé avaient causé d’importants dégâts matériels et semé la désolation parmi les commerçants et commerçantes. La plupart ont tout perdu, leurs économies et leurs commerces qu’ils ont passé toute une vie à bâtir. Y a-t-il au Togo quelqu’un qui n’ait pas été touché par ce sinistre ? Chaque Togolais a au moins des parents ou des proches dans ces deux grands marchés du Togo. Les vrais auteurs de ce crime n’ont jamais été inquiétés. Le 25 avril est l’occasion rêvée de nous faire justice, de nous venger, en sanctionnant massivement les instigateurs, commanditaires et auteurs, bref le régime UNIR dans les urnes. C’est le moment où jamais !
 
Source : [20/04/2015] Liberté 1928 / 27avril.com
 
Titre source : 27avril.com

Commentaires

comments

Une Réponse à "Togo, Présidentielle 2015 : Le 25 avril, DÉGAGEZ Faure Gnassingbé pour les incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara"

  1. dogbe   21 avril 2015 at 18 h 09 min

    Le sale chien au nom de faure assassin, est demon parmie les hommes, je ne regrète par etre togolais mais je regrète avoir un demon à la tête de mon tres cher pays le togo. Il est le plus maudit parmi tout les hommes de la planene. Comment peut on comprendre qu’un president peut etre favoreble à des incendies de ce genre il est le pire des mauvais hommes de ce dernier siècle

    Répondre

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*