Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Togo, Présidentielle 2015 : Les aboiements d’Abass Kaboua n’effraient plus personne. Perte de crédibilité ?

image_pdfimage_print

abass-kaboua_15avril2015


Abass Frédéric Kaboua, président national du Mouvement des Républicains Centristes( MRC ), a, au cours d’un point de presse tenu mercredi à Lomé, qualifié le scrutin présidentiel du 25 avril prochain au Togo d’épiphénomène. Il accuse à cet effet ceux qui y participent de mettre en péril la vie du peuple togolais.
 
Tout en restant camper sur le slogan : pas de réformes, pas d’élection, Abass Kaboua et ses militants ne sauront observer la prochaine présidentielle au Togo.
 
« Pour nous à MCR il n’y a pas vote, c’est un épiphénomène. Ceux qui sont avec nous connaissent déjà la consigne », a révélé Abass Kaboua.
 
Selon lui, que ce soit Faure Gnassingbé d’UNIR, Jean-Pierre Fabre du CAP 2015, Aimé Guogué d’ADDI ou Gerry Taama du NET ou encore Tchassona Traoré du MCD, tous sont entrain d’hypothéquer la vie de plus de 6 millions de Togolais pour la simple raison qu’ils savent bien qu’ils vont à ces élections avec un fichier électoral non fiable mais consensuel.
 
La lutte pour les réformes avant la présidentielle, le président du MCR la menait au début avant CAP 2015, qui pour des raisons qui lui sont propres la finalement reléguer au second plan. Voilà pourquoi, Kaboua clame haut et fort qu’il retire sa confiance à Jean Pierre Fabre, candidat dudit regroupement politique auquel le MRC avait appartenu et aujourd’hui en est exclu.
 
Dans les prochains jours, il compte organiser des meetings de sensibilisation dans le pays pour expliquer davantage à ses militants pourquoi, ils ne doivent pas observer ces élections.
 
En tout cas, même si Abass Kaboua arrive à mobiliser tous ses milliards de militants et de surcroît tous les Togolais, ce sera un événement non lieu puisque tel que se déroule actuellement ce processus électoral avec la campagne qui est à sa 6 cinquième journée, les élections présidentielles du 25 avril au Togo auront bel et bien lieu.
 
source : 27avril.com
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 17 avril 2015


Catégorie(s) : Actualités
Tags : , , , , , , , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer