Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Togo, Présidentielle 2015 : Les affiches harcelantes de Faure Gnassingbé, une véritable pollution visuelle !

image_pdfimage_print

affiches_unir


Ce sont les affiches et posters placardés sur les murs qui signalent le démarrage de la campagne électorale à Lomé, disions-nous. Et s’il y a un candidat qui bat le record en la matière, c’est bien celui de l’Union pour la République (Unir), Faure Gnassingbé qui veut briguer un 3e mandat au pouvoir contre le gré de ses compatriotes et contre les avancées démocratiques en Afrique.
 
Places publiques, murs de maisons privées sur les grandes avenues ou dans les ruelles des quartiers, panneaux fixes ou écrans géants, les images de Faure Gnassingbé sont partout. Sur un espace de plusieurs mètres, ses affiches et posters sont placardés à la chaine. Et c’est une fois en passant que l’on voit ceux des autres candidats à côté rompre la monotonie, de Jean-Pierre Fabre notamment. Au point que bien de compatriotes se demandent si c’est Faure Gnassingbé seul qui bat campagne ou irait au scrutin. « Quand tu tournes la tête à gauche, c’est Faure ; c’est toujours lui à droite, devant et derrière (…) C’est presque du harcèlement », lance un concitoyen devant le spectacle. C’est le même décor dans les localités de l’intérieur du pays.
 
Cette colonisation des rues par les affiches et posters à l’effigie de Faure Gnassingbé soulève des questionnements fort légitimes. C’est en somme assez curieux que quelqu’un qu’on dit avoir un bilan super positif de gestion des affaires, ce qui doit séduire de facto les électeurs, soit obligé de se donner toute cette peine de draguer encore l’électorat. Et cela, c’est sans compter les propagandes habituelles faites en sa faveur par les officiels de l’Etat derrière les actions du gouvernement, celles entretenues par les médias publics et autres caisses de résonance du pouvoir. Le plus cocasse, c’est que Faure Gnassingbé qui a déjà passé dix (10) ans au pouvoir et en faveur de qui le bilan (que l’on dit positif) devrait normalement parler, soit obligé de multiplier les dons divers et sollicitudes envers les populations pour acheter leurs votes. Un aveu manifeste d’impuissance.
 
Source : [13/04/2015] Liberté / 27avril.com
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 14 avril 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer