Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Togo, Présidentielle 2015 : Pourquoi le « Fabrethon » gêne-t-il autant le pouvoir Faure? Hein?

image_pdfimage_print

carrip_cap2015_collette


Pour la prochaine élection présidentielle, le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) qui soutient la candidature du gouverneur de la plage, Jean-Pierre Fabre, entend lever 130 millions de Fcfa. Objectif : sécuriser les résultats des neuf mille bureaux de vote le jour du scrutin. Les responsables du CAP 2015 ont lancé dans ce sens un appel historique et patriotique aux Togolais pour prendre en charge le coût de la collecte des résultats et de sécurisation des résultats des bureaux de vote.
 
L’appel à la mobilisation des fonds semble énormément gêner dans les milieux du pouvoir. Une gêne qui gêne nombre d’observateurs qui n’arrivent pas à comprendre qu’on se fasse autant de mauvais sang au sein du sérail pour cette démarche empreinte d’honnêteté et de transparence. Au moins eux au CAP 2015, ils ont eu l’honnêteté de demander. Ils ne volent par l’argent du pauvre contribuable togolais, ils ne pillent pas les ressources du pays, ils ne détournent pas les deniers publics, ils ne commettent pas les malversations financières, les crimes économiques comme le fait la minorité qui a pris en otage le Togo et les Togolais depuis 50 ans. Faure Gnassingbé lui-même avait fait l’aveu : une minorité a accaparé toutes les richesses du pays. Certains volent, pillent, mais cela ne semble gêner personne. Il a suffi que d’autres aient l’honnêteté de demander que le peuple leur cotise, que les troubadours du régime se mettent dans tous leurs états. De quoi accuse-t-on CAP 2015 ? D’être trop honnête ? De l’excès de transparence, pour reprendre les termes de l’autre ?
 
Dans tout régime démocratique, ce sont les militants qui cotisent pour faire fonctionner un parti politique ou un regroupement de partis politiques et non le contraire. Au Togo par contre, un pays entièrement à part, c’est le Rpt/Unir qui vole l’argent du pays pour financer les militants. De plus dans les grandes démocraties comme aux Etats Unis, les candidats mobilisent des fonds pour financer leur campagne électorale. On avait plusieurs fois vu Barack Obama organiser des dîners de donation pour sa campagne. On ne sait pas pourquoi au Togo, la même initiative embarrasse tant. La trouille de Faure Gnassingbé et ses courtisans peut s’expliquer par le fait que pour une fois, ils soient démasqués dans les urnes. C’est ce qui peut leur donner autant de démangeaisons.
 
Source : [12/03/2015] Liberté N°1902
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 14 mars 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer