Togo producteur de pétrole ou non ? Edoh Komi veut voir clair dedans !

image_pdfimage_print


Même si par un autre message, Veille Economique de Thomas Dodji Nettey KOUMOU, revient appeler les uns et les autres à prendre pour l’instant avec beaucoup de précaution, les informations relatives à l’exportation du pétrole par le Togo, ceci suite à une analyse comparative avec d’autres pays, ayant amené à constater que les mêmes chiffres figurent dans la monographie de la Côte d’Ivoire, certains Togolais, vu que les informations persistantes depuis quelques années font état de production du pétrole par le Togo veulent savoir plus. Au rang de ces derniers, il y a Edoh Komi et son mouvement, le MMLK.

Reprenant les termes de ce qu’a rapporté il y a quelques jours, Veille Economique, l’association d’Edoh Komi écrit, « Pendant ces trois dernières années, des allégations persistantes font état de ce que le Togo produirait du pétrole et l’exploitation de ce gisement minier ne souffrirait désormais d’aucun doute. En effet, selon le rapport 2016 de la Banque de France (source BCEAO), sur la situation économique de la zone Franc CFA rapporte par l’association Togolaise « VEILLE ÉCONOMIQUE », le Togo a produit en 2013 (9.140.000 barils), 2014 (6.901.500 barils), en 2015 (10.735.100 barils), 2016 (15.425. 000 barils). En terme de montant, le rapport précise que le Togo enregistre deux milliards sept cents quatre vingt onze millions deux mille neuf cents quarante six dollars soit une faramineuse somme de mille cinq cents trente cinq milliards cinquante un millions six cents vingt mille trois cents francs (1535.051.620.300Fcfa) ».

Toujours d’après ce mouvement, « les prévisions envisageraient des montants astronomiques en dollars, ce qui relèverait pour le moment d’une pure imagination voire un montage grotesque qui n’a rien à faire avec des tristes réalités économiques actuelles du Togo. Car les retombées financières et économiques évoquées relatives à l’exploitation du pétrole par notre pays, couvriraient à elles seules le budget national actuel. Alors que les conjonctures économiques du Togo entravent souvent la réalisation effective des prévisions budgétaires ces dernières années, il serait impensable voire inadmissible que le Togo produise du pétrole. Mais si avec les difficultés économiques et financières brandies par les autorités Togolaises, les informations selon lesquelles notre pays produit et exploite du pétrole, sont avérées et fondées, ce serait un sabotage et un crime économiques dont les auteurs pourraient être poursuivis par les juridictions ».

C’est donc fort de e que, « ces allégations étant très graves et de nature à conforter la place de notre pays à la tête de peloton des pays corrompus et de gestion opaque des ressources nationales » que le MMLK dit appeler de façon pressante le « gouvernement à faire la lumière sur cette situation qui risque d’être embarrassante », tout en se convainquant de ce que « jusqu’à preuve du contraire, le Togo ne figure pas parmi les pays de l’OPEP (organisation des pays producteurs de pétrole) ».
source : T228
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*