Le Togo renforce la gestion des finances publiques à travers l’adoption de la loi organique relative aux lois de finances

image_pdfimage_print

assemblee

Le projet de loi organique relative aux lois de finances, qui vise à améliorer la gestion des finances publiques au Togo, a été adoptée ce mardi au siège de l’Assemblée nationale à Lomé, a appris l’Agence de presse Afreepress du parlement.

 

Le groupe parlementaire ANC-ADDI, ne s’est pas positionné ni pour, ni contre, ni ne s’est abstenu par rapport au vote de cette loi.

 

L’adoption de cette nouvelle loi qui consacre l’alignement de l’ordonnancement juridique togolais sur les directives de l’UEMOA, présente selon les députés plusieurs avantages et marque « la volonté de renforcer l’harmonisation des finances publiques au sein de l’union et surtout de hisser le cadre de gestion des finances publiques au niveau des meilleurs standards internationaux ».

 

« Désormais grâce à la nouvelle loi, nos finances publiques, en plus de la transparence, feront l’objet d’une gestion plus efficace et plus efficiente, conformément aux normes qui font autorité sur le plan international », a souligné le premier vice-président de l’assemblée, Komi Sélom Klassou.

 

Saluant le renforcement de l’intégration à l’espace UEMOA que constitue l’adoption de cette nouvelle loi, ce dernier a rappelé que « l’histoire montre que c’est généralement les unions commerciales et ou économiques qui balisent la voie à l’intégration politique ».

 

La ministre du commerce, Bernadette Legzim-Balouki a pour sa part relevé que les réformes apportées par la loi permettront de « consolider les acquis et les avancées du Togo ces dernières années en matière d’assainissement des finances publiques et de la bonne gouvernance ».

 

« La présente loi vise l’instauration des règles permettant une gestion transparente et rigoureuse des finances publiques en vue de conforter la croissance économique et de renforcer les dispositions de la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques », a-t-elle ajouté.

 

La loi organique relative aux lois de finances introduit de nouvelles réformes dans la gestion des finances publiques, qui portent notamment sur l’obligation de résultats, le mode de formulation et de suivi du budget, le renforcement de la transparence, la sincérité budgétaire et le renforcement des pouvoirs de contrôle.

 

Gaël N.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*