Togo: un réveillon de Noël morose mais des églises pleines à Lomé

image_pdfimage_print
photo | illustration

Les rues étaient très peu animées à Lomé, en ces périodes de fête et une bonne moitié de la capitale sans électricité une bonne partie de la journée ce dimanche 24 décembre. C’est dans cette ambiance que l’archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a célébré la messe de minuit en sa cathédrale, Sacré-Cœur de Lomé.

Malgré une ambiance tendue ces dernières semaines dans la capitale togolaise, les chrétiens ont répondu nombreux à la messe de minuit. A la cathédrale Sacré-Cœur de Lomé, Mgr Denis Amouzou Dzakpa a officié avec quelques prêtres de son clergé.

« Qui donc est cet enfant ? C’est le prince de la paix, qui a pris la condition humaine pour sauver les hommes, le Togo et le monde. C’est lui qui apporte la paix dont nous avons tous besoin, pour nous-mêmes, pour nos familles, pour nos institutions, pour le pays tout entier, pour l’humanité tout entière, car il est lui-même le prince de la paix. Il est en outre la justice, la vérité qui libère et qui sauve, la vie dans toute sa plénitude », a clamé Mgr Denis Amuzu-Dzakpah.

Et pour le Togo qui peine depuis plusieurs mois dans une crise politique qui n’en finit pas, les Togolais aussi implorent la miséricorde de Dieu pour une issue rapide : « Que ce Christ nouveau-né éclaire surtout nos dirigeants, y compris les opposants, la classe politique bien sûr », lance un fidèle à la sortie de la messe. « Je sais qu’avec la naissance de Jésus, je suis sûr et certain que le Christ, qui est né cette nuit, va apaiser les tensions et nous allons vivre dans la paix et la sérénité », conclut un autre.

Que ce Christ nouveau-né éclaire surtout nos dirigeants, y compris les opposants, la classe politique bien sûr.

source : RFI

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*