Le Togo s’outille pour anticiper les inondations et les catastrophes naturelles

image_pdfimage_print

andre_johnson

Le gouvernement togolais, soucieux de prévenir les inondations que connaissent certaines localités du pays en saison des pluies depuis quelques années, s’est doté d’équipements de climatologie et d’hydrologie modernes, pour une meilleure prévention des catastrophes naturelles, a appris l’Agence Afreepress du ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières.

 

Cette acquisition évaluée à plus de 112 millions de francs CFA, vise à donner aux acteurs impliqués dans la gestion des catastrophes naturelles, les moyens nécessaires pour pouvoir collecter le maximum d’information « fiables » sur la météorologie et l’hydrologie, afin d’anticiper sur les mesures à prendre pour que les pluies ne fassent plus de sinistrés.

 

« Cet équipement va permettre aux acteurs impliqués dans la gestion des catastrophes naturels de pouvoir collecter le maximum d’information qui permettent de donner l’alerte à temps et prévenir les inondations », s’est félicité André Johnson, ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières.

Pour lui, il est désormais temps d’ajouter à la réaction, l’anticipation, pour mieux gérer ces phénomènes. Le nouvel équipement qui va permettre aussi l’opérationnalisation d’un système d’alerte nationale sur les inondations, a été acquis selon lui pour cela.

 

Saluant cette initiative du gouvernement, le coordonnateur du projet de gestion intégré des catastrophes et des terres, Amidou Morou, a pour sa part relevé que les équipements acquis aideront à « renforcer les capacités institutionnelles des structures en charge de la prévention et la gestion des catastrophes naturelles, et celles des communautés locales pour leur adaptation aux changements climatiques ».

 

Les structures qui bénéficieront de ce matériel dans leurs travaux pour plus de données fiables sont notamment la croix rouge togolaise, le service de la météorologie et le centre de gestion intégré de l’Université de Lomé.

 

Ces derniers ont reconnu le réel besoin de matériel de leurs institutions et dispositifs, et se sont réjouis de l’initiative du gouvernement, tout en leur témoignant leur reconnaissance.

 

Gaël N.

 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*