Il est
Flash info :: | J-P Fabre a appelé ce mercredi à de nouvelles mobilisations populaires les 26, 27 et 28 septembre 2017 au Togo, et confirme la mort d’un manifestant à Mango en ce jour. | | La rentrée scolaire 2017-2018, initialement prévue le 25 septembre, a été repoussée au 02 octobre (Gouvernement). | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Togo : Togocom / les travailleurs demandent à la direction générale la suspension du plan d’épargne salariale individuelle et sa liquidation

image_pdfimage_print

photo archive : Cina Lawson


A 100 jours de la naissance de la holding Togocom, les initiateurs de ce projet doivent faire face à une urgence consécutive à leur projet de création issu du décret pris en conseil des ministres il y a bientôt deux mois : trouver des milliards FCFA pour satisfaire l’exigence des employés de Togotéléom. Car le jeudi passé, des travailleurs de cette « future ancienne » société ont demandé à la direction générale la suspension du plan d’épargne salariale individuelle et sa liquidation pure et simple. Et quand on sait que ce sont quelque 700 employés qui, depuis 2009, ont accepté ce prélèvement, on peut déjà présager de l’humeur des initiateurs de cette holding qui risque de mettre sur la place publique certaines choses puantes.
 
La ministre Cina Lawson pourra-t-elle honorer sa promesse de faire naître la holding Togocom dans 100 jours, soit le 1er janvier 2018 au cas où, malgré ses bourdes, Faure Gnassingbé persiste à la maintenir à ce poste? Soit dit en passant, jamais de mémoire de Togolais, le pays n’a été privé aussi longtemps d’un outil de communication par les deux opérateurs de téléphonie mobile. Mais avec elle, la 3G et la 4G ont été coupées depuis bientôt une semaine, certainement sur ordre des sécurocrates et avec l’aval de Faure Gnassingbé.
 
Depuis exactement une semaine, un autre grain de sable est venu se glisser dans les rouages de la holding Togocom. Dans un courrier dont le Directeur général de Togotélécom, Tagba Atafeitom et la ministre se passeraient bien, le personnel de Togotélécom monte le ton et demande la liquidation pure et simple de l’épargne salariale, cette épargne dont les investigations révèlent un gap de 3 ans de reversement dans les comptes de la Société de gestion et d’intermédiation (SGI), bien que les prélèvements aient été régulièrement effectués. En voici la teneur.
 
« Le Groupe Togotélécom est rentré dans une phase transitoire qui doit déboucher sur la reprise en main de ses activités par le nouveau groupe Togocom créé par décret pris en conseil des ministres le 13 juillet 2017. Mais depuis 2009, les travailleurs de Togotélécom bénéficient d’un plan d’épargne salariale individuelle souscrite par l’employeur auprès de la société Opti Asset Management (OAM) et la Société de gestion et d’intermédiation du Togo (SGI-TOGO), consacré par le protocole d’accord N°09/041/TGT/DG/DML du 29 avril 2009. Le passage à TOGOCOM risque de créer des perturbations dans la gestion de cette épargne puisque le personnel de Togo Cellulaire ne bénéficie pas de cet avantage et que le personnel de Togo Cellulaire et celui de Togotélécom se retrouveront dans les mêmes filiales ou holding pour compter du 1er janvier 2018, donc sous le même statut du personnel avec les mêmes avantages. En prélude aux conséquences relevées au point précédent, et pour éviter de subir des désagréments en nous retrouvant sans interlocuteurs pour discuter de cette épargne salariale, nous, signataires de la présente lettre, vous demandons de bien vouloir : a) suspendre nos prélèvements pour l’épargne salariale pour compter du 1er octobre 2017 conformément aux dispositions de l’article 9.2 du protocole d’accord ; b) nous liquider lesdites épargnes. A cet effet, nous nommons messieurs Koffi Anani Agbehonou, Kodjo Defly et Boutuivi Ahlonko Sanvee à entreprendre avec la direction générale toutes les modalités de mise à jour des comptes individuels d’épargne et leur liquidation conformément à l’article 10 du protocole d’accord ». Ampliation est faite aux présidents du Conseil d’administration et du Conseil de surveillance.
 
Il est utile de rappeler que rien que les prélèvements effectués non reversés à la SGI avoisinent le milliard. Mais en plus de l’exigence de la liquidation actuelle de cette épargne salariale, un des trois syndicats a demandé des clarifications sur des points tous plus importants les uns que les autres dans un courrier adressé à la ministre la date à laquelle les formalités administratives et juridiques du groupe seront achevées ; la date d’échéance de mise en place du conseil de surveillance du groupe Togocom ; la date d’échéance de la nomination des administrateurs de la holding Togocom ; la date de nomination du président de la holding ; la date de nomination des administrateurs des filiales ; la date de nomination des directeurs généraux des filiales ; la date de publication des objectifs de chaque filiale; le nombre de travailleurs destinés à la holding ; le nombre de travailleurs prédestinés à chaque filiale ; qui est éligible dans le nouveau groupe Togocom. Dans le nouveau système que dame Cina Lawson veut mettre en place, tous les cadres aux postes de responsabilités seront recrutés par appel d’offres. Ce qui veut dire que les jours d’Atcha Dedji Affoh et de Tagba Atafeitom sont comptés. Et le poste de la ministre ? Doit-on se demander.
 
Comment le Directeur général de Togo Cellulaire et la ministre Cina Lawson s’y prendront pour satisfaire cette exigence somme toute légitime des employés de cette société ? Osera-t-on leur demander de la patience, ou leur parlera-t-on d’échelonnement sur plusieurs mois ? Seul un état des lieux consécutif à un audit situera tout le monde.
 
Les autres prélèvements dont nous avons fait cas la semaine dernière referont-ils aussi surface ? Attendons de voir.
 
Abbé Faria
 
: Liberté
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 12 septembre 2017


Catégorie(s) : Economie
Tags : , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer