Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Selom Klassou a représenté ce vendredi Faure Gnassingbé à l’investiture du président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, réélu démocratiquement début octobre 2016 (officiel). | Mettre la pression pour les réformes : CAP 2015 en tournée fin août à partir de Tône (nord) | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

TOGO/ Une élection, deux résultats

image_pdfimage_print

ceni2_cap2015


Une élection deux résultats, tel est le scénario qui nous présente l’institution en charge de l’organisation de l’élection au Togo, CENI. Après le président, M. Taffa Tabiou, le 28 Avril 2015, c’est le tour du vice-président, Francis Pédro, ce 1er mai 2015 de proclamer les résultats de l’élection présidentielle tenue le 25 avril prochain.
 
Si pour le premier Faure Gnassingbe sort vainqueur de ce scrutin avec 58, 75 % des suffrages, pour le second, Francis Pédro, c’est plutôt Jean-Pierre Fabre qui a remporté ce scrutin avec plus de 52% des voix.
 
Selon les membres de l’opposition à la CENI qui ont tenu une conférence de presse ce 1er mai au quartier général de campagne du CAP 2015, sur les 26 CELI ne présentant pas d’irrégularités majeures, Fabre l’emporte avec 52,20% devant Faure Gnassingbé 43,90%, Gogué, Tchassona et Taama arrivent en 3è, 4è et 5è position avec chacun 1%.
 
Quand on voit les deux chiffres, on se demande si les présidents de la CENI parlent de la même élection.
Ces résultats proclamés par les membres de la CENI-branche opposition, ne prennent pas en compte les 10 CELI aux procès-verbaux litigieux et les 6 CELI aux procès verbaux litigieux et qui n’avaient pas été étudiés par la CENI.
 
Pour le CAP 2015 le processus de proclamation des résultats provisoires et leur transmission par le président de la CENI, sont sortis de leur cadre légal et qu’une Cour constitutionnelle digne de ce nom, en aurait tiré toutes les conséquences.
 
Pour lui, l’incident du 28 avril, est révélateur d’une crise post-électoral profonde dont les conséquences risquent d’être dramatiques au Togo et dans d’autres pays africains.
 
ceni2_cap2015_foule
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*

Publié le 2 mai 2015


Catégorie(s) : Politique
Tags : , , , , , ,

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer