Togo : Un voleur brûlé vif à Kégué Zogbédji.

image_pdfimage_print

brule_vif_500


Les habitants de Kégué Zogbédji se sont faits justice ce petit matin en brûlant vif un voleur de moto qui tentait d’opérer dans la même nuit avec sa bande dans une maison.
 
En effet, une bande de voleurs composée de trois jeunes a été appréhendée au petit matin de ce jour à Kégué Zogbédji, une banlieue située à une vingtaine de kilomètres de la capitale togolaise, Lomé après que le réseau a réussi à voler une moto dans une maison et tentait le même coup dans une autre. Selon des témoins, ils ont mal chance que le propriétaire de la seconde maison s’était réveillé. Pris de panique, ils ont fui les lieux abandonnant l’engin volé. La population ameutée, a pourchassé les trois voleurs jusqu’à la hauteur de la principale voie où l’un a été arrêté.
 
C’était un jeune homme d’une trentaine d’années. Dans la foulée, selon des témoins, il supplia la masse visiblement prête à en finir avec lui avant le jour. Il multiplia des déclarations au point que la population a du suivre ses déclarations jusqu’au petit matin. Il a nié toutes les questions qu’on lui posait. Au finish, il a été conduit chez une dame dont il se réclamait être l’un de ses parents.
 
Cette dernière a refusé tout lien patronyme avec lui. C’était une sœur imaginaire que le malfrat présentait pour se couvrir.
 
La foule surchauffée ne voulait plus lui laisser le temps pour que les forces de l’ordre débarquent. C’était ainsi qu’il a été brûler vif de masse avant l’arrivée des corps habillés sur les lieux.
 
A en croire les témoins, c’était une scène horrible, difficile à vivre . Dans la foule, une jeune dame se réclamant de la même famille que le voleur brûlé a confirmé que c’est un jeune homme dont le vol était son activité. « Je le connais. Nous étions à la maison quand on est venu nous annoncer que notre frère a été arrêté ce matin à Zogbédji et il est sur le point d’être brûlé par la population. Nous nous sommes venus ; le voilà lui qui est mort là-bas », a déclaré la jeune dame .A la question de savoir ce qu’il faisait comme son gagne pain, elle ajoute : « Il ne fait rien. C’est le vol, son activité. Les parents ne cessaient de le lui interdire. Mais, il continue. Voilà la conséquence. C’est triste ! », a martelé la jeune dame avec une voix cassée.
 
Le cas de ce jeune homme n’est pas la toute première fois dans cette zone de Kégué Zogbédji. La population a été plusieurs victimes d’attaque des bandits et malfrats. Aujourd’hui, elle a décidé de régler le compte à ces derniers. Ce n’est pas une bonne chose mais, les autorités en charge de la sécurité des populations aussi doivent jouer leurs rôles.
 
Tout comme dans les autres coins du territoire national, les populations ont décidé de faire justice elles mêmes dans de pareils cas. A cause de l’absence de volonté des gouvernances à rendre justice aux justiciables de façon convenable dans le pays. Les populations n’ont plus confiance à la justice et elles préfèrent passer par ce canal pour mettre hors état des nus les malfrats qui les dérangent.
 
Ceci est un précédent dangereux pour la nation entière. C’est seul, la justice qui peut condamner un coupable après un procès équitable. Aux magistrats et juges, faites vos travaux !
 
Source : Justin Anani, Togovisions
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*