Il est
Flash info :: | Présence d’hommes cagoulés à un point de départ de la marche de l’opposition de ce jour, le ministre Damehame confirme ces témoignages. | | Circulation fluide au centre-ville de Lomé ce matin, contrairement à l’atmosphère normale. Important déploiement de gendarmes autour du Parlement et de la représentation de la CEDEAO au Togo. | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

Troisième opérateur de téléphonie mobile au Togo : L’appel d’offres lancé la « semaine prochaine » (Mme Cina Lawson)

image_pdfimage_print

cina_500

L’appel d’offres pour l’octroi de licence à un troisième opérateur de téléphonie mobile au Togo avec une licence 3G et 4G, sera lancé la « semaine prochaine », a indiqué vendredi soir à la télévision nationale la ministre des postes et de l’économie numérique.

 

« Un troisième opérateur de téléphonie mobile viendra effectivement s’installer au Togo. Nous allons lancer la semaine prochaine, l’appel d’offres », a affirmé Mme Cina Lawson.

 

Selon elle, les Togolais n’attendent que deux choses : que le prix des communications baisse et que la qualité augmente.

 

« L’installation d’un troisième opérateur permettra d’améliorer la concurrence. En plus, avec un troisième opérateur, les deux autres opérateurs déjà sur le terrain vont devoir se battre encore plus, car le nouvel opérateur cherchera à proposer des prix très attractifs », a-t-elle expliqué, assurant que toutes les procédures seront normalement suivies dans le cadre de l’appel d’offres.

 

Au Togo, seuls deux opérateurs occupent le marché de la téléphonie mobile : Togo cellulaire (société d’Etat) et Moov-Togo (société privée).

 

Le gouvernement togolais a décidé jeudi en Conseil des ministres, d’octroyer une troisième licence de communication mobile, afin de permettre au secteur des télécommunications « de réaliser tout son potentiel ».

 

Selon le gouvernement, le secteur des télécommunications a accusé un retard dans certains domaines avec un taux de pénétration du mobile estimé à 54%. Ce qui est en dessous de la moyenne régionale établie à 75%.

 

« Pour permettre au secteur des télécommunications de réaliser tout son potentiel et de réaliser ainsi l’essor économique et de l’économie numérique, le Togo entend adopter une stratégie axée sur la création d’une nouvelle dynamique concurrentielle et le relèvement du niveau des investissements dans les infrastructures de la téléphonie mobile », souligne le gouvernement dans un communiqué rendu public. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 14 juin 2014


Catégorie(s) : Economie
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Faure GNASSINGBE s’exprimera incessamment au peuple sur les divergences politiques de l’heure (ministre SESSENOU). ‎
:: FLASH INFO :: Togo: l’internet mobile toujours coupé avant de nouvelles manifestations de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: Togo: nouvelle manifestation de masse à Lomé à l’appel de l’opposition ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer