Une funeste rhétorique du docteur BABINA de RPT/UNIR sur KANALK

image_pdfimage_print

jacob_atayi


Suite à l’émission du 26 Juillet 2014 sur la radio suisse KANALK, fenêtre sur Afrique, compte tenue des propos désobligeants, cyniques, tenus par docteur Babina sur nos morts et leurs propres responsabilités et la responsabilité des dirigeants de l’opposition en exonérant le rpt et l’armée de toutes les responsabilités , je lance un appel au CST, à l’arc-en-ciel et à L’ANC, de faire une enquête sur la responsabilité de docteur BABINA dans les événements tragiques de l’année 2005, au moment de l’accession de Faure Gnassingbé au pouvoir.
 
Dire sur une radio internationale, que la tragédie de 2005, incombe aux responsables de l’opposition, c’est une faute lourde pour un praticien de la médecine qui a pour formation et rôle de sauver des vies.
L’Afrique regorge malheureusement de ces docteurs qui préfèrent le pire de la politique, l’extrémisme à la noblesse de la gestion de la cité.
 
Nous avons tous en mémoire le cas du médecin rwandais, Eugène Rwamucyo qui a joué un rôle important dans le génocide rwandais et s’est refugié tranquillement à l’hôpital de Maubeuge avant d’être arrêté et juger en France, et passe le reste de sa vie en prison.
 
Chers compatriotes de la diaspora, chers membres de la diaspora Tem, en Allemagne, aux usa, en France, chers compatriotes de la diaspora togolaise en Europe en Amérique et en Afrique, l’émission de KANALK du 26 Juillet a révélé aux yeux du monde entier, un de nos compatriotes originaire du pays Kabyé de KOUMEA, non pas dans la civilité universelle, mais dans le soutien direct et indirect aux barbaries que subissent notre pays depuis bientôt 50 ans.
 
Cette émission a été préparée avec l’accord et le soutien de son parti Unir, dont il a la responsabilité en France.
Militant du rpt dans sa jeunesse, boursier de l’état togolais en Chine, praticien de la médecine en France, aucune autre valeur n’a de prise sur sa conscience, ni sur sa pensée philosophique, à part les valeurs de rpt/unir qui ont semées la mort, la désolation, le chagrin dans les familles, dans les couples, dans les groupes des amis.
 
Oui il a craché au visage des millions de togolais en les rendant responsables de la mort de leur fils, de leurs parents, de leurs amis, parce qu’ils ont eu le courage, l’audace de dire non, à la prise frauduleuse du pouvoir politique par le fils Gnassingbé et au coup d’état de 2005.
 
Oui il a réveillé en moi cette blessure profonde de nos morts de 2005.
 
Il aurait fallu applaudir, jeter des fleurs aux putschistes, aux assassins de nos proches (amis, familles)pour mériter le titre de bons citoyens aux regards de docteur Babina Nicolas.
La tragédie d’ATAKPAME, D’ANEHO, DE SOKODE, de KPALIME et D’ATAKPAME n’ont pas bousculé une seconde la conscience de ce docteur Babina Nicolas.
 
Plus jamais, ne nous laissons pas traiter nos morts de la sorte pour servir l’ambition et la carrière d’un homme, fut-il un togolais sorti de nulle part.
 
Les togolais ont trop bu le calice jusqu’à la lie, ce qui encourage Nicolas BABINA, aussi de pouvoir nous pisser dessus et pisser sur nos morts sans réaction aucune, sans condamnation de la classe dirigeante de l’opposition, et nous envoyer un message pour 2015.
 
Lire la suite du document ou le télécharger ici
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*