Vente illicite du carburant : Six morts et deux blessés dans un incendie à Atchavé

image_pdfimage_print

incendie_boude

Six personnes ont été tuées et deux autres blessées vendredi dans le village d’Atchavé (environ 105 km au nord de Lomé) dans un incendie provoqué par l’essence frelaté, a rapporté la télévision nationale.

 

Le drame est survenu suite à une négligence dans le comportement d’un vendeur de l’essence frelaté (communément appelé +boudè+) au moment où il devait servir un client. La plus grande boutique de la localité a été complètement ravagée dans l’incendie.

 

Les deux blessés sont soignés au Centre hospitalier préfectoral de Notsé. Une délégation ministérielle conduite par la ministre de l’action sociale Mme Dédé Ahoéfa Ekoué s’est rendue au chevet des familles éplorées et des personnes blessées.

 

« Le chef de l’Etat a diligenté cette mission pour témoigner sa compassion aux familles éplorées et à toute la population de ce canton », a déclaré la ministre.

 

La vente illicite de l’essence frelaté est « strictement prohibée » au Togo, mais certaines personnes bravent cette interdiction, mettant des populations en danger.

 

Début avril dernier, deux personnes ont trouvé la mort dans un incendie à Lomé, du fait de l’essence stocké dans une maison.

 

Une opération dénommée « Entonnoir » a été déclenchée ces dernières années par les autorités, en vue de traquer les trafiquants. Mais plusieurs incidents sont enregistrés depuis le début de cette opération entre forces de l’ordre et vendeurs de l’essence – soutenus par des proches – occasionnant parfois des pertes en vies humaines. FIN

 

Savoir News

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*