Victimes collatérales de « Charlie Hebdo » : Les Togolais regagnent le bercail

image_pdfimage_print

charlie_hebdo_victimes_niger


© togoactualite – L’attentat contre le journal « Charlie Hebdo » n’a pas seulement fait des victimes sur le sol français. L’Afrique aussi en a fait des frais. Au Niger, pays majoritairement musulmans, les victimes collatérales se comptent par une dizaine des morts, après que des manifestants aient saccagé à la suite de la reproduction de la caricature du prophète Mahomet par l’hebdomadaire satirique une semaine après l’attentat.
 
Les musulmans condamnant cette provocation, se sont dans une vague de colère pris aux chrétiens. C’est surtout à Zinder au nord du pays qu’on retrouve plus de victimes parmi lesquelles une ressortissante togolaise.
 
A la suite de ces événements certains togolais craignant pour leur vie ont regagné ce mardi la mère patrie. Ces compatriotes au nombre de 23 dont 5 enfants et 4 religieuses ont été accueillis par les autorités togolaises en présence de l’ambassadrice du Niger au Togo, Mme Sidibié Fadjemata à leur arrivé sur le sol togolais.
 
« Nous avons retrouvé la paix. Personnellement je vie une certaine paix et une tranquillité parce que voyager, on ne savait pas où aller. Passé des nuits et des nuits dans des bus, on était vraiment angoissés. Par la grâce du Seigneur nous sommes arrivés », a déclaré Marie Milongo, une des victimes.
 
L’ambassadeur du Niger a condamné ses comportements et a déclaré que les manifestations ne reflètent l’image du Niger. Elle a présenté les excuses aux Togolais et promis des enquêtes pour retrouver les auteurs de ces actes.
 
La ministre de l’action sociale, Mme Ekoué Dédé, a reconnu l’appui des autorités nigériennes qui ont soutenu les victimes. Ces dernières à qui des vivres ont été remis sont logées au centre de logement pour sinistrés.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*