Il est
Flash info :: | Le coup de force électoral d’avril 2015 au Togo | Toute l'équipe de Togo Actualité vous souhaite bonne heureuse année 2017. Merci pour votre soutien et votre fidélité. | | Le match amical Gabon-Togo de fin mai prochain n’aura pas lieu. | Commémoration des 56 ans d’indépendance du Togo: Faure Gnassingbé a ouvert officiellement les portes du Radisson Blu 02 février ce 26 avril 2016.
 

La voie que Hollande montre à Faure Gnassingbé

image_pdfimage_print

faure_hollande


Le fils du feu général Eyadema l’aura bien compris, on ne change pas impunément une Constitution pour ses intérêts personnels.
 
Tous ceux qui se sont rendus coupables de cet acte ignoble en 2002 au Togo doivent être poursuivis et punis conformément à la Loi.
 
Il doit en être de même pour ceux qui veulent profiter de cet acte ignoble, lâche et immoral pour s’accrocher indéfiniment au pouvoir.
 
A plus forte raison, Faure Gnassingbé endosse les deux casquettes d’acteur et de profiteur du tripatouillage de cette Loi fondamentale en 2002. C’est bien sûr une circonstance aggravante dont il doit mesurer les pleines conséquences.
 
Le feu général Eyadema n’aurait pas modifié la Constitution Togolaise si lui Faure Gnassingbé et le sulfureux Fambaré Natchaba n’en avaient pas pris l’initiative en 2002.
 
Ce qui est encore grave, c’est la manière mesquine avec laquelle il a profité de la naïveté de Natchaba et de ses amis parlementaires pour baliser la voie à son arrivée au pouvoir à moins de 45 ans en faisant sauter cette disposition qui exigeait de tous les éventuels candidats, ce rempart de 45 ans.
 
C’est donc dire combien le fils du père planifiait malicieusement son arrivée au pouvoir par des voies détournées.
 
Aujourd’hui le débat est clair, la modification de la Constitution en 2002 a-t-elle été un acte propre ? Non. Tout le monde le reconnait y compris les tenants du pouvoir actuel. Alors pourquoi rechignent-ils à corriger la bêtise de 2002 ?
 
Sans doute parce qu’ils ont des intérêts personnels à préserver sur le dos de l’ensemble du peuple togolais. Vraiment malheureux et même pitoyable pour eux-mêmes.
 
Le cas du Prince est tellement fragrant qu’il finit par faire pitié du fait de sa légèreté et les bassesses dont son régime fait montre aujourd’hui.
 
Comment un Président de la République peut descendre aussi bas au point de faire descendre dans les rues, à coup de millions, des jeunes affamés pour défendre une cause qui ne peut tenir debout ?
 
Que veut-il concrètement pour le Togo et les togolais ?
 
Qu’ils lui laissent indéfiniment les rênes du pouvoir sans rien exiger de lui ? Quelle gloire lui reste-t-il ou quelle dignité veut-il se donner en affichant autant d’incohérences et de maladresses dans la conduite même des affaires de l’Etat ?
 
En 2006, il avait juré qu’il ferait les réformes pour limiter le mandat présidentiel et introduire un mode de scrutin à deux tours.
 
A l’époque, l’homme avait réellement chaud tant toute la communauté internationale s’était braqué contre lui et son régime à cause de la manière brute et malsaine avec laquelle il s’est accaparé du pouvoir laissé par son père défunt.
 
Mais se croyant malin et rusé il a joué sur le temps, endormant ainsi tout le monde pour ensuite chercher à se frayer un chemin pour un troisième mandat. Vraiment immoral !!!
 
Et, très naïvement il affirme béatement en public que Papa leur avait dit de ne jamais laisser le pouvoir leur échapper car ils allaient mettre beaucoup de temps pour le rattraper.
 
Ce pouvoir est à eux ou au peuple ? Pourquoi devraient-ils le rattraper après l’avoir cédé ? Voilà des incongruités qui illustrent parfaitement le niveau d’immaturité et de carence du Prince.
 
De bourde en bourde, il affirme récemment au Ghana qu’il entend respecter les institutions de la République ainsi que la Constitution en vigueur au Togo.
 
Or, justement une des Institutions les plus importantes du pays, le parlement a déjà enclenché le processus d’étude d’une proposition de Loi visant à modifier cette Constitution.
 
Comment le Prince sait-il d’avance que cette proposition en étude à l’Assemblée Nationale n’aboutirait pas, lui qui dit respecter les institutions de la République ?
 
Finalement, le Prince ferait vraiment mieux de faire de la divagation, de l’incohérence, de l’inconsistance sa devise, puisqu’il n’incarne que ces faiblesses à la face du monde.
 
« L’intelligence est le plus grand bien de l’homme » disait Antoine de St Exupéry.
 
Ici, cette intelligence exige de Faure, une décision naturelle de départ du pouvoir après avoir opéré dignement les réformes politiques comme il l’a toujours promis et comme le veulent tous les togolais qui se sont largement exprimés à travers les recommandations de la CVJR. Point-barre.
 
C’est d’ailleurs cette voie que Hollande est justement en train de lui conseiller, opérer les réformes s’il ne veut pas être puni par son peuple et la Communauté Internationale de la lourde faute dont il s’était rendu coupable en 2002.
 
Les gesticulations actuelles qu’il est en train de servir au peuple togolais ne lui mèneront nulle part. Il faudrait être myope pour espérer que la forces brute, les muscles et les armes pour le protéger pour longtemps.
 
source : togoinfos
 

Commentaires

comments

6 Responses pour “La voie que Hollande montre à Faure Gnassingbé”

  1. Toyi Kpatcha dit :

    Si à cause de la peur, nous ne sommes pas arrivés à les chasser du pouvoir, ayons au moins le courage de les chasser par les urnes! C’est une erreur de penser que le mode de scrutin ne permet pas que l’opposition gagne. Soyons vraiment sérieux au Togo. Cette situation n’a que trop durer. Le monde entier nous regarde et se moque de nous.

  2. dogbe dit :

    L’histoire du togo mon pays me donne les larmes aux yeux .concrètement que veut ce maudit faure encore au pouvoir .son pere est enfer lui aussi veux rentré la bas? La nature ces lois hain les togolais souffrent celle ne vous dit rien? Ces espece de chien qui gouvernement ça ne vous dis rien? La lutte contunue

  3. mina dit :

    tout le monde connais l’histoire du togo, l’implication de la france, quand meme trop c’est trop avec ce regime gnassingbe qui n’a meme pas honte.francois hollande si feu miterrand a pu donner le pouvoir a ses fils ou sa famille pourriez etre president de la france ? non pas du tout ouvrez vos yeux a la verite et cesser ses genres de conneries,

  4. benito dit :

    Mes félicitations à F Hollande s’il a donné ces conseils à Faure. D’autre part, au vu de la resolution prise par la communauté internationale pour les élections crédibles (résultats des votes sur la base des originaux des procès verbaux, je convie tout le monde à se rendre aux urnes pour voter. Cette occasion est unique. Ne la ratons pas pour faire le changement. Peuple togolais: ignore tous les appels enfantins au boycott. EN AVANT, LA VICTOIRE EST à PORTEE DE VOS MAINS SI VOUS DEPOSEZ LES BULLETINS DE JP FABRE DANS LES URNES. Faure ne peut plus voler vos votes.

  5. jean michele lemaire dit :

    Cette homme regarde son peuple mourir, et puis rentre chez lui en ferrari, se gave de champagne et de caviar. Puis baises ses prostitués en leur jetants des diamants en guise de recompense. Ensuite il vient faire le bon eleve devant Hollande, la bassaisse du negros m’écoeur souvent, à croire que la bêtise est née chez l’africain.

  6. bitoum dit :

    attention fr hollande n’est pas le maitre a penser de faure gnassingbe.mr faure gnassingbe a pour maitre a penser denis sassou nguesso president du congo brazzaville. la difference est que gnassingbe eyadema avait pour maitre a penser mobutu sese seko du zaire(rdc) qui declara un jour » on ne dira jamais voici l’ancien chef de l’etat zairois » mobutu est mort en fait au pouvoir affaiblit par une prostate.gnassigbe eyadema lui est mort au pouvoir. il n y a presque pas de rapports entre faure gnassingbe et joseph kabila de la rdc.

    faure gnassingbe est tres proche de denis sassou nguesso.il se rend tres souvent a brazzaville.evidement il imite son maitre.sassou ng a change sa constitution sous l’autorisation de la france, faure gn fera la meme chose.la france sera d’accord.c’est d’ailleurs un juge francais qui avait fait du tricot sur la constitution togolaise pour placer faure gn a la tete de l’etat togolais.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*

Publié le 28 novembre 2014


Catégorie(s) : Non classé
Tags :

"Je suis Jean-Pierre FABRE, je ne suis pas à vendre ni à acheter. Je ne vénère pas l'argent."



A LA UNE


Spolié mais stoïque, ce peuple mérite mieux. Mais, c'est écrit, il y aura l'alternance au Togo.


:: FLASH INFO :: Christophe Sander, est désormais le nouvel ambassadeur d’Allemagne au Togo ‎
:: FLASH INFO :: JP Fabre Le vice president de la Ceni M. Pedro Amuzu denonce les resultats publies et demande la retractation de ces résultats ‎
:: FLASH INFO :: Simone Gbagbo devant le juge ce vendredi ‎
:: FLASH INFO :: La population de nouveau appelée à descendre dans la rue le 12 décembre en rouge ‎
:: FLASH INFO :: Togo : « Pas de bonnes conditions, plus d'élections » (Frac) ‎
:: FLASH INFO :: La CENI reporte sine die le démarrage de la révision des listes électorales ‎
Fermer