Werner Ch. Keller, Représentant-résident du FMI au Togo: “Les perspectives économiques du Togo sont bonnes“

image_pdfimage_print

Werner-Ch-Keller


Hier jeudi 27 novembre 2014, les comptes extérieurs du Togo pour le compte des années 2011 et 2012 ont été diffusés par la direction nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Un parterre de personnalités aux rangs desquelles les partenaires économiques et financiers du Togo, étaient présentes à cet important rendez-vous. Parmi eux, Werner Ch. Keller, Représentant -résident du Fonds Monétaire International ( FMI) au Togo qui s’est confié à la presse à l’issue de la rencontre.
 
Le Togo vient de diffuser ses comptes extérieurs; quel est votre avis par rapport aux résultats qui viennent d’être présentés?
 
Werner Ch. Keller: Les résultats qui viennent d’être présentés aujourd’hui par la direction nationale de la BCEAO, couvrent les comptes extérieurs du Togo des années 2011 et 2012. Ce sont les comptes définitifs et je recommande à tout le monde de bien analyser ces chiffres qui nous renseignent sur des propriétés structurelles de l’économie togolaise. Malheureusement, le travail statistique souvent ne trouve pas l’attention qu’il mérite .
 
Je félicite la BCEAO d’avoir pu terminer ces comptes. Elle s’est engagée à travailler avec empressement pour nous présenter très bientôt les comptes extérieurs de 2013.
 
Le rapport révèle des déficits; votre analyse!
 
W.K: Les déficits ne sont pas une mauvaise chose en eux-mêmes . Ce qui est important, c’est de savoir pourquoi on a ces déficits, pourquoi on contracte les financements: est-ce que c’est pour investir? Est-ce que c’est pour consommer? Si c’est pour investir, il y a une bonne chance qu’on prépare un avenir productif qui permettra au débiteur qui est l’économie nationale de collecter des revenus qui permettront de rembourser les dettes le moment venu.
 
Une mission du FMI a récemment déclaré que les perspectives économiques du Togo sont bonnes; est-ce que vous confirmez?
 
W. K: Les perspectives sont effectivement bonnes. Ceci engage en même temps à être vigilant pour que le déficit ne s’aggrave pas. Les discussions budgétaires sont en cours; c’est des discussions importantes et il faut être serein, il faut être réaliste, ouvert et franc pour discuter de ces questions-là.
 
source : manationtogo
 

Commentaires

comments

Ecrire un commentaire

Saisissez votre mail.

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

*