2ème jour de la grève de la faim du FIAGNO Yaovi détenu à la prison civile de Lomé

0
715

photo illustration
photo illustration


© togoactualite – Le sieur FIAGNO Yaovi est à son deuxième jour de grève de la faim à la prison civile de Lomé, grève qu’il a entamé ce 05 juin dernier pour protester contre sa détention arbitraire. Il y a presque un an que Yaovi a été jeté à la prison civile de Lomé après avoir passé trois mois à la direction centrale de la police judiciaire.
 
Opérateur économique en règle avec le Fisc, Yaovi est embarqué dans une procédure judiciaire « injuste et arbitraire » à son encontre dans le cadre de la constitution d’une société et dont il ignore les supposés plaignants. Une procédure qui ne va pas encourager la diaspora à qui ont fait des clins d’œil pour qu’elle investisse dans le pays, puisque Yaovi est un Togolais de la diaspora qui a regagné le pays pour investir et créer de l’emploi à la jeunesse togolaise.
 
Pour l’intéressé les conventions authentiques ont été respectées et il n’y a rien de pénal dans cette affaire qui lui vaut pourtant la prison ce qui lui faire dire qu’il s’agit d’un complot ourdi contre sa personne.
« Je suis déterminé à me battre pour le règne de la justice à la place de l’injustice, de la vérité à la place du mensonge et de la fausseté », clame-t-il.
Il en appelle les organisations de défense des droits de l’homme à se mobiliser autour de lui pour faire triompher la justice.
 
Notons que la grève de la faim ou le jeûne de protestation est une action non violente entreprise par une personne ou un groupe de personnes en situation soucieuse pour exprimer une protestation, un désaveu, une dénonciation, un désaccord ou une désapprobation face une injustice dans le but d’attirer l’attention des décideurs ou de l’opinion pour toute fin utile. Il s’agit de se priver de toute alimentation pendant une période donnée. Cette méthode a été pratiquée par des figures emblématiques comme Mahatma GANDHI, Martin Luther King , Nelson Mandela et autres et dont les résultats ont été probants et escomptés.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

25 − = 23