Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE 53ème session des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO :...

53ème session des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO : Voici les recommandations de l’organisation à la classe politique togolaise

- Advertisement -


La 53ème session des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO a pris fin dans la soirée du mardi 31 juillet à Lomé. Plusieurs recommandations ont été faites à l’issue de ce sommet qui a enregistré la participation de plusieurs délégations.
Sur le cas togolais, les chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO ont appelé les parties en crise à faire preuve de retenue et à privilégier la paix et la stabilité du pays. L’organisation encourage la poursuite du dialogue en vue des réformes consensuelles et institutionnelles, l’amélioration du cadre électoral dans l’optique de tenir les élections législatives au plus tard le 20 décembre prochain, la recomposition de la Cour Constitutionnelle et la limitation du mandat de ses membres, la limitation du mandat présidentiel et l’instauration des deux tours de scrutin à toutes les élections.
Elle demande également à la classe politique togolaise de privilégier la voie parlementaire pour l’adoption des réformes et au cas échéant, de faire appel au suffrage populaire (référendum) pour trancher la question et encourage le vote de la diaspora togolaise.
Le gouvernement du Togo est appelé à poursuivre la mise en œuvre des mesures d’apaisement en continuant le processus ayant permis la remise en liberté des personnes arrêtées et détenues dans le cadre des manifestations publiques de l’opposition.
La CEDEAO condamne également tous les actes de violence par usage d’armes à feu. Des armes, qui selon elle, sont essentiellement réservées aux forces de l’ordre et de sécurité.
Elle exhorte les personnes détenant ces armes subtilisées au cours des manifestations à les restituer aux forces de l’ordre et à l’endroit de ces dernières, elle recommande plus de professionnalisme dans l’exercice de leur travail de maintien de l’ordre et exhorte le gouvernement à procéder à la révision intégrale du fichier électoral en vue de l’organisation le 20 décembre 2018, des élections législatives.
L’organisation sous régionale s’est également penchée sur des crises en cours dans d’autres pays de la région comme le Mali et la Guinée Bissau.
Il faut rappeler que c’est le 30 juillet dernier que le ballet de sommets internationaux ont démarré sur le sol togolais par le 1er sommet conjoint CEDEAO-CEEAC consacré à la lutte contre le terrorisme et à l’extrémisme violent en Afrique et le sommet de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
A.Y.
 
afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 2

LES + LUS

Togo / Grand Reportage : Au cœur du Ghetto, les Femmes Transformatrices de Poissons Luttent pour leur Survie

Les femmes au Port de Pêche de Lomé | Photo : TogoTopNews Village de pécheurs, situé au bord...

L’ONG Sid’accueil de Normandie séduite par l’initiative du CFL

Le Centre de Football Liberté (CFL) de Tchékpo Dedekpoè fait son petit bonhomme de chemin. Il a reçu, ce...

Autorité de régulation des marchés publics : Deux ans sans aucun audit

Aftar Traoré Morou, Directeur général ARMP Que se passe-t-il à l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) ?...

Audiences foraines initiées par la DOSI : Nathaniel Olympio invite l’Etat à s’approprier la campagne, la rendre inclusive et gratuite

Depuis ce 10 septembre,ont débuté des audiences foraines en vue de la délivrance des certificats de nationalité aux citoyens....

Fermeture de la frontière nigériane et pénurie de carburant au Togo : Les stations d’essence sont-elles (aussi) dans la contrebande ?

Le Togo est en rupture de carburant. La situation serait liée à la fermeture des frontières nigérianes depuis...