Présidentielle au Togo: Agbéyomé Kodjo a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle

0
512

L’opposant et ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle, a-t-il annoncé mercredi à l’Agence Savoir News.

Crédité de 18,37% des voix, contre 72,36% pour le président Faure Gnassingbé, selon les résultats provisoires de la présidentielle de samedi dernier, publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni), M.Kodjo (arrivé en deuxième position) a déposé son recours mardi.

« Nous attendons que la Cour récuse les faux résultats publiés par la Céni et rétablisse la vérité des urnes (…) », a ajouté le président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD).

Ce dernier conteste les résultats publiés par la Céni, dénonçant de « graves irrégularités ». L’opposant et ses proches ont plusieurs fois appelé les populations à se « mobiliser pour manifester leur désapprobation ».

La capitale togolaise et les autres villes sont calmes depuis la proclamation des résultats provisoire par la Commission électorale. Les togolais vaquent librement à leurs occupations : les marchés ouverts et s’animent comme à l’accoutumée, les petits commerces ouverts, l’administration fonctionne normalement. Aucune manifesté enregistré sur l’ensemble du pays.

Gilbert Bawara (ministre de la fonction publique) a mis en garde ce mercredi, l’opposant et ses proches : « s’ils s’amusaient à vouloir poser des actes qui sont contraires à l’ordre public et à la loi, la réaction des autorités compétentes sera ferme ».

« Agbéyomé Kodjo connaît les lois. S’il agit en dehors des lois, il sait ce qui arrivera. Le Prélat aussi n’échappera pas à la loi », a martelé le ministre.

Les différentes missions d’observations internationales ont salué lundi, la bonne tenue de ce scrutin présidentiel et appelé les candidats au respect des résultats.

L’élection s’est déroulée dans un « contexte global apaisé », a noté lundi la mission d’observation électorale de l’Union africaine (UA), conduite par l’ancien président malgache Hery Rajaonarimampianina.

De son côté, la mission d’observation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) a invité les candidats à « respecter les résultats issus des urnes et proclamés par les institutions et organes chargées de élections ».

La Cédéao a « encouragé les électeurs à maintenir leur comportement exemplaires jusqu’à ce que les résultats provisoires soient validés par les autorités compétentes ». FIN

Junior AUREL

source : savoir news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

72 − = 71