90 ans: Mgr Kpodzro reporte son anniversaire à cause du Covid-19

0
1115
Monseigneur Philippe Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, défend une candidature unique de l’opposition à la présidentielle togolaise du 22 février 2020 | Photo : Equipe de Mgr Kpodzro
Monseigneur Philippe Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, défend une candidature unique de l’opposition à la présidentielle togolaise du 22 février 2020 | Photo : Equipe de Mgr Kpodzro

Il est le plus vieux des évêques du Togo. Mgr Philippe Fanoko Kossi KPODZRO souffle demain ses 90 bougies. La célébration qui, est prévue pour marquer demain, l’anniversaire de l’archevêque émérite de Lomé, est reportée à une date ultérieure, en raison de la pandémie du Covid 19 qui sévit dans le pays et qui a fait interdire tout rassemblement.

C’est ce que nous apprenons par un communiqué de l’Archevêque de Lomé et Administrateur apostolique d’Atakpamé, Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN. « Nous sommes contraints de reporter la célébration envisagée », lit-on dans le communiqué

« Le Seigneur Dieu a comblé de longs jours notre ainé dans l’épiscopat, qui a dépassé de 10 ans le chiffre que Psaumes 89,10 concède aux plus vigoureux. Et cette longue existence a été consacrée à un intense ministère sacerdotal et épiscopal », écrit Mgr BARRIGAH-BENISSAN.

L’archevêque de Lomé demande à tous les prêtres, les personnes consacrées et fidèles laïcs de ces deux diocèses (Lomé et Atakpamé) dont il a été un pasteur zélé et proche de ses brebis, de le porter dans « nos fervents prières demain lundi 30 mars 2020, en attendant que les circonstances permettent de l’entourer pour une action de grâce au Seigneur », souligne le communiqué.

Notons que Mgr Philippe KPODZRO, formateur au petit séminaire à Lomé puis à Atakpamé, évêque à Atakpamé pendant 16 ans, Archevêque de Lomé de 1992 à 2007, a mis  au service de l’annonce de l’évangile les multiples talents dont le Seigneur l’a gratifié. 

Au début du processus démocratique, alors que rien ne le disposait, et  qu’il existait d’éminents clergés à l’instar de Mgr Casimir DOSSEH-ANYRON, il a été choisi pour diriger la conférence nationale puis le Haut conseil de la république (HCR), parlement de transition.

Récemment après sa retraite épiscopale, il s’est fermement engagé pour la démocratie et l’alternance au Togo en soutenant la candidature unique de Dr Messan Kodjo Agbeyomé, arrivé en seconde position à l’élection présidentielle de février dernier. Scrutin que le prélat et son candidat réclament toujours avoir gagné.

Togo Scoop

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 + 3 =