Accueil ECONOMIE Abass Kaboua désormais libre

Abass Kaboua désormais libre

- Advertisement -
Abass-Kaboua-500-28mai2013

 

Abass Kaboua, Gérard Adja, Jean Eklu, ouro Akpo etc. sont désormais libres. Le procureur de la République a annoncé lundi soir avoir requis la libération de certains détenus dans l’affaire des incendies.
 
Il en est de même pour les restrictions de liberté qui pesaient sur certains leaders politiques, inculpés à tort dans cette affaire qui a défrayé la chronique dans notre pays depuis janvier.
 
Voilà un acte qui mérite d’être encouragé et salué. Sans pour autant aller dans les détails des implications politiques et des négociations menées dans les officines politiques, nous voulons juste nous limiter aux termes du communiqué du procureur pour saluer le geste.
 
Essolizam Poyodi indique dans son communiqué que tous les actes d’instruction ont été posés par le doyen des juges d’instruction et que, pour une bonne administration de la justice, il a requis la libération de certains détenus dans cette affaire des incendies.
 
En supposant que, par extraordinaire cette initiative venait effectivement et exclusivement de ce procureur, il mériterait l’acclamation et les félicitations de tout le peuple togolais pour cet acte lucide qui va contribuer à instaurer la santé du droit au Togo.
 
Le peuple togolais a vraiment soif des juges courageux, des magistrats éclairés et guidés par les prescriptions strictes et exclusives de la loi, du droit.
 
Pendant trop longtemps, ils se sont trop montrés amorphes et dociles au point de rentrer dans la compromission totale avec des décisions artisanales qui frisent le ridicule et jettent de l’opprobre sur l’ensemble de l’institution judiciaire dans notre pays.
 
Certes, le procureur de la République est un juge du parquet, soumis à la hiérarchie, mais il n’est nullement tenu de respecter les injonctions du ministre surtout lorsqu’elles ressemblent de près à la démence et au charlatanisme.
 
Le droit est une science complète, précise par nature et exacte par essence surtout dans son volet pénal. On ne peut pas concevoir que des gens lucides et doués de raison puissent être tentés de divaguer ou de jouer à la loterie dans l’exercice du droit.
 
Rien ne peut justifier ces errements et cette démence que l’on a notés ces derniers mois dans les actes de la justice togolaise.
 
L’on ose donc croire que les juges commencent enfin à tirer leurs épingles du jeu pour s’en tenir désormais à l’esprit et à la lettre de la loi qui régit le fonctionnement de la justice togolaise. Un magistrat qui a prêté serment doit pouvoir savoir ce que c’est qu’un parjure.
 
Au Togo les procureurs et les juges de siège se sont suffisamment rendus coupables de parjures, c’est le moment où jamais d’y mettre fin. Plus jamais de justice des vainqueurs dans notre pays ; plus jamais de décisions fantaisistes des juges dans notre pays.
 
Plus jamais la justice ne devrait encore servir de béquille pour des règlements de comptes politiques au Togo.
 
Que les magistrats qui se sont rendus coupables de ces actes ignobles qui ont contribué à plonger notre justice dans l’abîme, développent désormais un supplément d’âme pour trouver le salut. L’avenir du Togo et des togolais en dépend.
 
C’est à cet prix que les âmes d’innocents citoyens comme Etienne Yakanou arrêteront de leur hanter l’esprit, c’est à ce prix qu’ils mériteront un jour le pardon du peuple togolais dans son ensemble, c’est à ce prix enfin, qu’ils pourront contribuer à sauver ce pays de la dérive dictatoriale qui le caractérise aujourd’hui.
 
source : togoinfos
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 + 3 =

LES + LUS

Miss Togo 2019: Mlle Aïda Yombo couronnée

La Miss et ses dauphines. Mlle Aïda Yombo (19 ans, 1m71, étudiante en comptabilité contrôle audit)...

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...