Ablodévi Eklu-Natey, le monument du théâtre togolais s’est éteint

0
277

© togoactualite – Le doyen du théâtre togolais Messanvi Ablodévi François EKLU-NATEY s’est éteint. Figure marquante du théâtre contemporain du Togo, Ablodevi EKLU-NATHEY, artiste conteur, comédien, scénariste, metteur en scène, a laissé son empreinte sur le sixième art togolais. Ce grand comédien reconnu pour ses multiples talents de jeu d’acteur, de déclamation et de chant au Togo et au-delà est décédé ce 09 Août à l’âge de 75 ans dont plus de 60 ans de carrière.
 
Ablodevi_Eklu-Natey


Ablodevi EKLU-NATEY était un fonctionnaire à la retraite mais toujours sur scène. En dehors de la scène, il fut informaticien moniteur de saisie de 1965 à 1988 au CENETI, animateur sur radio Lomé de 1967 à 1988 et fonctionnaire à la direction des Arts du spectacle (aujourd’hui Direction de la Promotion des Arts et de la Culture -DPAC), de 1988 à 1999.
 
Malgré son âge, il est toujours sur scène. Le 22 juillet 2015, alors que le comédien s’apprêtait à interpréter sur scène à l’Institut Goethe le personnage Shitz dans la pièce éponyme d’Hanokh mise en scène par Rodrigue Norman quand il a été fauché dans un accident de circulation. Il s’en sort avec plusieurs fractures à la jambe, un déboitement de la hanche et quelques blessures. Hospitalisé au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, l’opération nécessitait 1 million de F CFA. Un accident qui remet au goût du jour la question de la condition de vie des artistes. Malgré sa riche et belle carrière couronnée par la distinction de l’Office national de l’Ordre national du mérite décerné le 26 avril 2014 par le chef de l’Etat, il était difficile de trouver la somme. Un appel de fonds a été lancé.
 
Et pourtant pendant six décennies, l’homme a été un digne ambassadeur de la culture togolaise. Il a joué dans plusieurs spectacle dont le médecin malgré lui de Molière, THOGO-GNINI de Bernard Dadié, Africa gbova de Victor Aladji, le chien royal, la tortue qui chante et on joue la comédie de Agbota Zinsou , l’ homme- femme de Protais Assengue, Soleil fusillé de Paul Dakeyo, l’histoire du soldat de C.F. Ramuz, un raisin au Soleil de Lorraine Hans Ber, la brousse fantôme de Amos Tutuola, DOGUICIMI de Paul Hazoumé, La Bible de Berthold Brecht, Qui sauvera l’ Afrique ? de Koadjo Elitsa, Chronique des années du partir et Entre deux battements de Rodrigue Norman, N’Ko kela ou l’Initiation avortée de Koulsy Lamko, Instincts primaires…Combats secondaires de Florent KOUAOZZOTI, Connais toi toi-même, Le chœur au cœur du poète et Plus jamais dont il est lui-même l’auteur, pour ne citer que ceux la.
 
Artiste de renom, Ablodevi EKLU-NATEY a été sollicité un peu partout. Ainsi il a joué au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire ; en Ethiopie ; au Ghana, au Mali en Mauritanie ; au Nigeria ; au Niger ; au Rwanda ; au Congo ; en Allemagne ; en Belgique ; en Guadeloupe.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 6 = 2