Ably Bidamon dans l’œil du cyclone du régime

0
695

Marc-Ably-Bidamon


Il avait fait la pluie et le beau temps à Togocellulaire pendant une dizaine d’années puis à la Douane avant de tomber en disgrâce aux yeux du Prince. Mais il vient d’être repêché et depuis, il est membre du conseil d’administration de Togotélécom. Mais l’homme risque de se voir rattrapé par son passé du fait de ses accointances avec Pascal Akoussoulèlou Bodjona actuellement déposé à la prison civile de Tsévié. Lui, c’est Marc Ably-Bidamon.
 
Directeur général de Togocellulaire pendant une dizaine d’années et Directeur général des Douanes pendant cinq à six ans, Ably-Bidamon a connu des heures de gloire même s’il a, par la suite, effectué une longue traversée du désert avant que dame chance ne lui sourie à nouveau. Il était l’archétype du cumulard des fonctions de prestige puisqu’il a occupé concomitamment les postes de Dg de Togocellulaire et de la Douane pendant plusieurs mois. Il a été récemment nommé administrateur de la société Togotelecom, un poste « banal » au vu des précédents postes qu’il a occupés. Mais il s’est procuré une « petite » fortune. D’après certaines sources, il disposerait de nombreux biens immobiliers à Lomé tels que la vaste demeure de l’ancien DG de l’UDECTO acquise à Hedzranawoè, l’ancienne demeure du Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo située au carrefour GTA est aussi passée dans son escarcelle, de même que d’autres biens.
 
Durant son parcours, Ably-Bidamon a longtemps fait partie du premier cercle de Faure Gnassingbé ensemble avec Ingrid Awadé aux Impôts et Adji Otèth Ayassor au ministère de l’Economie et des Finances. Et comme les ménages à trois sont souvent problématiques, la dame a fini par avoir sa tête avant d’être elle-même dégommée de son poste. L’homme a toujours soutenu que le coup ayant conduit à sa déchéance aux yeux de son mentor proviendrait de l’entourage de ce dernier. Certitude ou supposition ?
 
Il y a peu de temps, une dizaine d’agents des douanes ont été écroués pour une affaire de détournement de fonds. Et justement, c’est sur la gestion de l’une des structures, notamment les douanes que les services du SRI tournent discrètement autour de l’ancien DG depuis un moment sur l’ordre de son mentor. Pour rappel, ce sont plus de 170 milliards de FCFA qui ont été volés des caisses de la douane du port. Des sources bien renseignées attestent que les prévenus ont été interrogés sur la possible implication d’Ably-Bidamon dans ce scandale, mais reste à savoir si ceux qui sont en détention se sont mis à table pour livrer le nom de l’ancien DG.
 
Il est tout de même curieux que ce soit juste après l’embastillement de Pascal Bodjona que les obligés du régime ont commencé à tourner autour d’Ably-Bidamon. Car il nous revient qu’au plus fort de la mise en quarantaine de l’ancien ministre de l’Administration, Pascal Bodjona, M. Ably-Bidamon était de ses rares amis avec Kpabré Silly à lui rendre visite, même en plein jour. Et ce n’est qu’après une visite en novembre 2013 et après qu’un appel anonyme lui a remonté les bretelles au sortir de se rencontre avec Pascal Bodjona, qu’il a arrêté de se rendre au domicile hyper espionné de l’ancien ministre. Le régime aura-t-il décidé de lui porter l’estocade avec les fonds disparus à la douane du port ? Le timing serait tellement adapté que beaucoup n’y verraient que du feu. Bien que Faure Gnassingbé et Ably-Bidamon soient des co-beaux, c’est-à-dire que les deux ont « pioché » dans la même famille.
 
Abbé Faria
 
Liberté Togo
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

4 + 2 =