Achat de l’énergie électrique pour le Bénin et le Togo : Fin du « monopole exclusif » de la CEB

0
1725

courant

La Communauté Electrique du Bénin (CEB) perd le « monopole exclusif » dont elle jouissait pour l’achat de l’énergie électrique au Bénin et au Togo. Telle est la décision contenue dans l’un des trois projets de loi adoptés lors du deuxième Conseil des ministres du gouvernement/Klassou tenu ce mercredi à Lomé sous la présidence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

 

L’adoption de ce texte « ouvre ainsi le marché de l’énergie à la concurrence dans nos deux pays », souligne le communiqué du Conseil des ministres lu sur les médias d’Etat par le ministre de la communication Guy Madjé Lorenzo.

 

Ce projet de loi adopté ce mercredi, « supprime les dispositions de l’accord international portant code bénino-togolais de l’électricité qui consacre la CEB en tant qu’acheteur unique de l’énergie au Togo et au Bénin ».

 

« Les seuls domaines dans lesquels la CEB conserve son monopole, se limitent désormais aux importations à ses propres sources de production et aux transports. Le présent projet de loi permet de répondre à la demande en énergie en forte croissance au Togo et au Bénin, en diversifiant les sources d’approvisionnement », poursuit le communiqué.

 

Ce texte « met également notre législation en phase avec la réforme du sous-secteur de l’électricité intervenu depuis le 18 juillet 2000 conformément aux prescriptions de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) », ajoute le ministre.

 

Le Bénin et le Togo sont confrontés ces dernières années à des difficultés en matière d’énergie électrique.

 

Si le Bénin continue d’être secoué, le Togo est sauvé depuis quelques temps grâce à la société ContourGlobal. Cette société qui fournit 100MW au Togo, tourne à fond ses moteurs depuis quelques semaines, les quantités d’énergie achetées par la CEB auprès de ses fournisseurs étant réduites.

 

Créée le 27 juillet 1968 par l’accord international instituant le code bénino-togolais de l’électricité, la CEB — organisme international à caractère public — a démarré ses activités en 1973.

 

Cet accord a pour fondement la traduction de la solidarité d’intérêt entre le Bénin et le Togo par une politique concertée dans le secteur de l’électricité en vue d’un développement rapide et harmonieux de leurs économies respectives.

 

La CEB a pour missions notamment de réaliser et d’exploiter selon les règles appliquées par les sociétés industrielles et commerciales, des installations de production d’énergie électrique pour les besoins des deux États et de conclure, en cas de nécessité, avec les pays voisins (des deux États), des accords relatifs à l’importation de l’énergie électrique, chacun des deux États s’engageant à ne conclure aucun accord séparé d’importation d’énergie électrique.

 

Selon le code bénino-togolais, la CEB achète et transporte de toute centrale raccordée à son réseau électrique, la quantité d’énergie électrique nécessaire à la satisfaction des besoins des deux pays.

 

Elle est l’unique fournisseur d’énergie électrique aux réseaux de distribution. FIN

 

Edem Etonam EKUE

 
source : savoir news
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

12 − = 6