Affaire Agbéyomé : L’enquête se poursuit, des responsables d’Eglises veulent rencontrer Faure Gnassingbé

0
6301

L’enquête judiciaire démarrée après l’arrestation mardi à son domicile de l’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo se poursuit, a rassuré ce mercredi le procureur de la République.

« L’enquête judiciaire en cours se déroule dans le strict respect du principe de la présomption d’innocence et des règles procédurales en vigueur dans notre pays », avait précisé mardi soir Essolissam Poyodi, dans un communiqué abondamment relayé sur les réseaux sociaux.

Ce mercredi, les responsables des Églises méthodiste, Évangélique Presbytérienne et catholique du Togo, ont décidé de rencontrer les plus hautes autorités du pays notamment le président Faure Gnassingbé, « en vue d’aider à trouver une issue à la crise », selon un communiqué conjoint rendu public.

Après « réflexion et prières », ils ont décidé ensemble, de rencontrer les différents acteurs de la vie sociopolitique du pays notamment le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, les membres de la dynamique Mgr Kpodzro et de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

Ces derniers pensent que « la libération de Kodjo Agbéyomé, faciliterait les démarches entreprises ».

L’opposant a été arrêté de force mardi à son domicile et conduit devant le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) de la gendarmerie. Il n’avait pu se présenter aux deux premières convocations les 1er et 9 avril, pour des raisons de « santé », selon ses avocats.

Lundi, ses conseils avaient évoqué les mêmes motifs, pour justifier l’absence de leur client à la gendarmerie ce mardi (pour la troisième convocation).

Le procureur de la République a dénoncé une « attitude » de M.Kodjo visant à « mépriser » l’autorité judiciaire et ses auxiliaires.

Arrivé en deuxième position avec 19,46% des suffrages exprimés contre 70,78% pour Faure Gnassingbé lors de la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo conteste toujours les résultats dénonçant de « graves irrégularités ».

Ce dernier s’était auto-proclamé président de la République, peu avant la publication des résultats provisoires de l’élection. FIN

Junior AUREL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

42 − = 37