Affaire d’escroquerie internationale : Première sortie médiatique de Pascal Bodjona, face à la presse lundi prochain


pascal-bodjona_libéré_09042013

L’ancien ministre de l’administration territoriale Pascal Bodjona, inculpé pour « complicité » dans une affaire d’escroquerie internationale, sera face aux journalistes lundi prochain, première grande sortie médiatique depuis le début de l’affaire, a appris samedi, l’Agence Savoir News auprès de ses proches.

M.Bodjona avait été arrêté le 1er septembre 2012 dans cette affaire qui oppose l’homme d’affaires Bertin Sow Agba à l’Emirati Abass Al Youssef. L’ex-ministre de l’administration territoriale a été remis en liberté provisoire le 9 avril 2013.

Dans ce dossier à grande +bataille juridique+ depuis quelques mois, M.Bodjona a toujours clamé son innocence. Ses avocats sont montés à plusieurs reprises au créneau pour dénoncer le caractère « politique » de cette affaire.

Selon ses proches, l’ex-ministre de l’administration territoriale fera sûrement lundi prochain, l’annonce d’un « recours international » dans ce dossier.

« M.Bodjona ne fera pas une sortie politique lundi prochain. Il va sûrement annoncer son intention de saisir des juridictions internationales », a confié à l’Agence Savoir News, l’un de ses proches.

Abass Al Youssef avait porté plainte contre M. Agba, l’accusant de mettre en place un « réseau » pour lui soutirer la somme de 48 millions de dollars US. Selon lui, les membres de ce « réseau » lui auraient fait miroiter l’accès au Togo à une fortune estimée à 275 millions de dollars US (environ 145 milliards de F.CFA) du feu président ivoirien Robert Guéi, déposée à la Banque centrale du Togo.

L’Emirati a également porté plainte contre M.Bodjona, entendu dans un premier temps, comme témoin.

L’ex-Pgd d’ELF Loïk Le Floch-Prigent, également impliqué dans cette affaire pour « complicité d’escroquerie », a été écroué pendant quelques mois, puis remis en liberté provisoire pour des raisons de santé. M.Agba a aussi bénéficié d’une liberté provisoire, mais il est en fuite.

Classé parmi les fidèles des fidèles du chef de l’Etat, Pascal Bodjona a été porte-parole du gouvernement de décembre 2007 à juillet 2012. Il a également dirigé le cabinet de la présidence de la République de 2005 à 2007. FIN

En Photo : Pascal Bodjona

Junior AUREL

Savoir News

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils